Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OMS, Ebola, Libéria et black out : le rapport de l'OMS du 17 octobre plonge dans l'opacité

par Sam La Touch 18 Octobre 2014, 08:21 Ebola OMS Libéria Rapport du 17 octobre Black out Articles de Sam La Touch

17.10.14. Dans ce tableau émanant du rapport de l'OMS (17 octobre) les chiffres de décès au Libéria (confirmés) ne sont plus disponibles. Il en va de même pour les cas confirmés qui ne sont plus non plus accessibles
17.10.14. Dans ce tableau émanant du rapport de l'OMS (17 octobre) les chiffres de décès au Libéria (confirmés) ne sont plus disponibles. Il en va de même pour les cas confirmés qui ne sont plus non plus accessibles

Dans son nouveau rapport en date du 17 octobre, l'OMS a déclaré la fin de l'épidémie d'Ebola au Sénégal et pointe l'augmentation du nombre de cas de décès liés à l'Ebola dans les 3 pays les plus touchés, à savoir : la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone. Selon l'OMS, le nombre de décès serait passé à 4546 dans ces trois pays (chiffre donné dans la Table 1 du rapport du 17 octobre, voir Tableau ci-dessus) pour un total de 4555 décès dans le monde. Dans tous les cas de figure, il s'agit du nombre de décès probables, suspectés ou bien confirmés (par tests biologiques). L'augmentation du nombre de décès est pour l'essentiel lié à des décès imputés à l'Ebola mais non confirmés. Au libéria, l'opacité semble total, l'OMS ne donnant plus les chiffres de décès confirmés ou suspects ou bien probables qui sont remplacés par des astériques (Data not available : données non disponibles) mais cela n'empêche pas l'OMS de donner le chiffre total de décès au Libéria (voir Table 1 du rapport de l'OMS en date du 17 octobre 2014, ci-dessus) contrairement à son mode de comptabilisation pour l'Espagne ou les Etats-Unis (voir Table 4 du rapport du 17 octobre de l'OMS) où il est vrai que les laboratoires sont nettement plus nombreux et que tout cas suspecté fait l'objet d'une analyse biologique. Il avait déjà été noté la surévaluation du nombre de décès et de cas d'Ebola au Libéria le 5 octobre et la difficulté de l'OMS pour recenser le nombre de cas au Libéria.

Depuis le 15 octobre, l'OMS ne donne plus les chiffres du nombre de décès confirmés liés à l'Ebola (voir Tableau 1 ci-dessous), mais depuis le 17 octobre elles ne donnent plus non plus le chiffre du nombre de cas confirmés liés à l'Ebola (voir ci-dessus Tableau 1 : Probable, confirmed, and suspected cases in Guinea, Liberia, and Sierra Leone dans le Rapport de l'OMS du 17 octobre). Ceci est très surprenant car quand bien même, elle ne tiendrait pas compte des cas suspects et confirmés comme aux USA ou en Espagne (même si ces pays sont dans une situation à part en terme d'infrastructure sanitaire et de détection biologique du virus comparativement à l'Afrique), elle devrait au moins figurer le nombre de décès confirmés à l'Ebola. Or si elle ne prenait que ce chiffre (cas et décès confirmés au Libéria) en compte, cela donnerait une image beaucoup moins virulente de l'épidémie puisque seulement 1072 cas ont été confirmés contre 1224 suspectés ou probables (Rapport de l'OMS du 10 octobre, voir le dernier tableau plus bas en date du 10 octobre). Cela veut dire que moins de 50% des décès déclarés par l'OMS sont confirmés alors qu'en Sierra Leone (au 10.10.14 : 598 décès confirmés comme étant liés à l'Ebola pour 778 décès déclarés, voir le dernier tableau plus bas) et en Guinée (au 10.10.14 : 753 confirmés pour 930 déclarés, cf Tableau du 10 octobre plus bas), le nombre de décès confirmés constitue plus de 75% des décès déclarés par l'OMS (voir le dernier Tableau de l'OMS, plus bas en date du 10 octobre). On comprend mieux le problème épineux auquel est confronté l'OMS qui dans ce contexte a choisi de faire le black out sur les estimations du nombre de cas confirmés d'Ebola au Libéria. Selon l'OMS, les laboratoires au Libéria sont insuffisants et dysfonctionnent comparativement à ce qui se passe en Sierra Leone et en Guinée, ce qui expliquerait la particularité du Libéria et le si "faible" nombre de décès confirmés par laboratoire. Il n'en demeure pas moins vrai que le recensement de l'OMS du nombre de cas d'Ebola au Libéria semble à présent plonger dans la plus grande opacité.

Depuis le rapport du 15 octobre, on note donc d'après l'OMS et sur les données fournies par le Tableau 1 (rapport du 17.10), (4546 - 4484 =) 62 nouveaux décès qui seraient liés à l'Ebola. Sur ces 62 nouveaux décès, 24 ont été confirmés (18 décès supplémentaires en Guinée et 6 supplémentaires en Sierra Leone) mais toujours aucun chiffre n'est accessible pour le Libéria alors que l'OMS semble les comptabiliser puisque depuis le rapport du 15 octobre, il y a eu (2484 - 2458=) 26 décès au Libéria. Par contre, on ne sait pas si ces cas de décès liés à l'Ebola au Libéria sont confirmés, probables ou suspects. Entre les rapports du 10 au 15 octobre, il n'y avait pas eu de nouveaux cas de décès confirmés mais seulement des cas probables ou suspects au Libéria. Quelle est la situation exacte au Libéria en terme épidémiologique ?
Le Libéria semble être la boîte noire de l'OMS dans son recensement du nombre de cas lié à l'Ebola.

Lire aussi :
- Ebola. Du 10 au 15 octobre, l'OMS n'a répertorié aucun nouveau cas confirmé de décès lié à l'Ebola au Libéria  
- Ebola. Libéria : l'OMS est en difficulté pour estimer le nombre de cas. Rapport du 15 octobre.
15.10.14. Dans ce tableau émanant du rapport de l'OMS (15 octobre) les chiffres de décès au Libéria (confirmés) ne sont plus disponibles

15.10.14. Dans ce tableau émanant du rapport de l'OMS (15 octobre) les chiffres de décès au Libéria (confirmés) ne sont plus disponibles

Tableau du 10 octobre lorsque les chiffres du nombre de cas et de décès (au Libéria) confirmés, suspectés et probables d'Ebola étaient encore donnés

Tableau du 10 octobre lorsque les chiffres du nombre de cas et de décès (au Libéria) confirmés, suspectés et probables d'Ebola étaient encore donnés

OMS, Ebola, Libéria et black out : le rapport de l'OMS du 17 octobre plonge dans l'opacité

commentaires

Haut de page