Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sankara 27 ème année de commémoration, à Montréal, Montpellier et au Forum Social Africain 15 Octobre 2014 à Dakar (Vidéo)

par Forum Social Africain 28 Octobre 2014, 09:37 Articles de Sam La Touch Thomas Sankara Affaire

Sankara 27 ème année de commémoration, à Montréal, Montpellier et au Forum Social Africain 15 Octobre 2014 à Dakar. Le point sur les 18 ans de l'affaire Sankara, illustré de faits historiques, images passages et témoignages de Mariam Sankara, Demba Dembélé, du Coordonnateur de la Campagne Internationale justice pour Sankara et divers militants panafricains.

commentaires

Jean-Luc Camilleri 31/10/2014 12:54

Hommage à Thomas Sankara

La tombe de Thomas, enterré de nuit à la sauvette par ses anciens compagnons d'arme, devint un lieu de pèlerinage. Les griots du Sahel célébrèrent pendant plusieurs siècles le capitaine courageux...

Gloire à toi, grand frère
Qui vécut ta passion jusqu'au bout
Et préféra le bonheur de ton peuple
Au goulag socialo-marxiste !

Gloire à toi, le dernier romantique
Dont la parole soulevait
Ceux qui avaient du coeur,
Toi qui savait rire et te moquer.
Tu as chanté la chanson du Ché :
La patrie ou la mort
TU MOURRUS !

Gloire et honneur, grand frère,
Qui jamais n'abandonna un ami dans le malheur,
Toi le courageux, l'incorruptible, le preux
Qui follement prit Ouaga
Avec cinquante soldats.

Toi le juste, le sage, l'enthousiaste
Qui fut tué par son plus vieil ami.
Toi, le Héros, Alexandre Noir !

Jean-Luc Camilleri 31/10/2014 12:54

Hommage à Thomas Sankara

La tombe de Thomas, enterré de nuit à la sauvette par ses anciens compagnons d'arme, devint un lieu de pèlerinage. Les griots du Sahel célébrèrent pendant plusieurs siècles le capitaine courageux...

Gloire à toi, grand frère
Qui vécut ta passion jusqu'au bout
Et préféra le bonheur de ton peuple
Au goulag socialo-marxiste !

Gloire à toi, le dernier romantique
Dont la parole soulevait
Ceux qui avaient du coeur,
Toi qui savait rire et te moquer.
Tu as chanté la chanson du Ché :
La patrie ou la mort
TU MOURRUS !

Gloire et honneur, grand frère,
Qui jamais n'abandonna un ami dans le malheur,
Toi le courageux, l'incorruptible, le preux
Qui follement prit Ouaga
Avec cinquante soldats.

Toi le juste, le sage, l'enthousiaste
Qui fut tué par son plus vieil ami.
Toi, le Héros, Alexandre Noir !

Haut de page