Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon le rapport de l'OMS du 3 octobre, le nombre de décès attribué à l'Ebola au Libéria est largement surévalué

par OMS 5 Octobre 2014, 23:36 Articles de Sam La Touch Ebola Libéria Décès Confirmé Propable Test diagnostic

Selon le rapport de l'OMS du 3 octobre, le nombre de décès attribué à l'Ebola au Libéria est largement surévalué

Selon l'OMS, le nombre de décès attribué au virus Ebola est surévalué car les modes de comptabilité des décès liés au virus prennent en compte l'ensemble des cas qu'ils soient confirmés par tests ou non (cas suspectés ou probables de mort par l'Ebola). Du fait de la saturation des capacités des laboratoires libériens pour faire le diagnostic biologique de la présence du virus Ebola, ce mode de comptage serait plus révélateur pour apprécier la sévérité de l'épidémie selon l'OMS. On compte en fait au Libéria, 931 décès lié au virus (confirmé par test) pour 3834 cas de décès recensé potentiellement lié au virus (probables : 1713 , suspectés : 1190 et confirmés : 931). Voir à ce sujet la figure 1 du rapport de l'OMS. Le nombre de cas réel de décès lié au virus au Libéria pourrait en fait être revu à la baisse dans le futur, après analyse de tous les échantillons.

"Bon nombre des décès attribués au virus Ebola lors de l'épidémie actuelle ont eu lieu chez des personnes qui ont été soupçonnées d'être atteints de la maladie, mais dans bon nombre de cas cela n'a pas été confirmé. Les cas d'Ebola sont confirmés quand un échantillon s'avère positif aux tests des laboratoires. Si les échantillons prélevés à partir d'un corps ce sont révélés négatifs pour l'Ebola, alors ce cas n'est plus compté parmi les décès liés à l'Ebola et les chiffres sont ajustés en conséquence. Cependant, parce que les services des laboratoire et des centres de traitement sont actuellement débordés, en particulier au Libéria, le nombre de cas probables et suspects, ainsi que ceux confirmés, peuvent être une source plus précise du nombre de cas. Des travaux sont également en cours pour résoudre les divergences entre les différentes sources de données, ce qui peut conduire à une révision du nombre de cas et de décès dans le futur." WHO: EBOLA RESPONSE ROADMAP UPDAT, October 3, 2014

commentaires

Haut de page