Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon un analyste, les Etats-Unis pourraient envoyer des forces spéciales en Syrie (Press TV)

par Press TV 23 Octobre 2014, 18:13 Articles de Sam La Touch Syrie USA Forces spéciales EI Bachar al-Assad

Selon un analyste, les Etats-Unis pourraient envoyer des forces spéciales en Syrie (Press TV)
Article originel : US might send special forces to Syria: Analyst 
Press TV 
Traduction SLT

Selon un analyste, l'affirmation selon laquelle l'armée US va former des miliciens syriens «modérés» uniquement dans un but «défensif» est une excuse pour préparer le terrain afin de déployer des forces d'opérations spéciales étatsuniennes à l'intérieur de la Syrie pour mener une "offensive" contre le gouvernement syrien.


Le Washington Post rapporte que les miliciens syriens, qui vont être recrutés par l'armée US, seront formés pour défendre le territoire, plutôt que de s'en emparer.

De hauts responsables étatsuniens déclarent qu'ils ne croient pas que les insurgés - les rebelles syriens «modérés» entraînés et armés par le Pentagone - seront en mesure de reprendre le territoire des terroristes de l'Etat islamique (EI) sans l'aide d'équipes de combat des États-Unis.

Les commandants militaires US sont réticents à pousser les miliciens «modérés» dans des combats avec des terroristes bien armés de l'EI s'ils n'ont pas l'appui aérien nécessaire, selon le Post. Mais ils considèrent que le soutien aérien est impossible sans la présence de troupes étatsuniennes sur le terrain pour "fournir les informations de ciblage précis sur les chaînes de radio sécurisées."

"Cela donne aux États-Unis un prétexte pour déployer ses forces spéciales à l'intérieur de la Syrie loin de tout combat avec l'EI au prétexte que ces ...« modérés » ne sont engagés que dans une activité «défensive»", a déclaré jeudi Glen Ford, rédacteur en chef de Black Agenda Report, à Press TV.

"Et par conséquent, vous ne pouvez pas accuser les États-Unis de se servir de leurs forces spéciales en Syrie dans des opérations offensives contre le gouvernement syrien, ils contribuent simplement à aider les «modérés» à se défendre contre une attaque possible de l'EI" a-t-il poursuivi.

"Et avec ce genre de raisonnement fou", a déclaré Ford, Washington peut justifier d'avoir "des forces spéciales étatsuniennes dans la banlieue de Damas."

"En fait, tout cela est conçu pour masquer la détermination des États-Unis à continuer à utiliser ses propres troupes, et sa propre armée de l'air, pour renverser le gouvernement d'Assad" a-t-il expliqué.

Le Pentagone a annoncé que l'armée US va former jusqu'à 5.000 miliciens en un an pour combattre à la fois le groupe EI et le gouvernement du président Bachar al-Assad.

Les forces US ont bombardé des positions de l'EI en Syrie depuis la fin septembre.

commentaires

Haut de page