Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

UKRAINE. La "lutte" contre l’EI fait oublier l’opération nazie de Kiev dans le Donbass (AJ)

par Allain Jules 6 Octobre 2014, 13:51 Ukraine Kiev EI Donbass Syrie Néonazis

UKRAINE. La "lutte" contre l’EI fait oublier l’opération nazie de Kiev dans le Donbass

Par Allain Jules

Il y a un mois, jour pour jour, le 5 septembre, une trêve était conclue entre Kiev et les insurgés, avec la participation de la Russie et de l’Organisation pour la coopération et la sécurité en Europe (OSCE). Après une relative accalmie, les combats se sont intensifiés récemment. Kiev accuse Moscou et les rebelles sont pourtant, à Donetsk, sous une pluie d’obus depuis vendredi dernier.

Alors que les combats ont redoublé d’intensité ces derniers jours, ni Kiev, ni Moscou ou les Occidentaux n’admettent que la trêve est un échec. Mais, sur le terrain, la réalité est toute autre. Dans le centre de Donetsk, ce dimanche, après l’explosion d’une vingtaine de roquettes Grad, les civils se terrent chez eux. Les combats sont intensifs sur le site de l’aéroport de la ville, disputé par l’armée ukrainienne et les insurgés. Kiev, en perte de vitesse, malgré l’appui américain, accuse toujours la Russie de soutenir la rébellion. Selon les autorités ukrainiennes, Moscou a envoyé des renforts en armes lourdes et soldats pour aider les rebelles à l’assaut de l’aéroport où l’armée ukrainienne semble avoir cédé du terrain. Des accusations aussi fantaisistes que pathétiques. Kiev n’a jamais apporté la preuve de ce qu’il a toujours avancé…

À Donetsk, un haut responsable militaire des forces du Donbass a déclaré que les insurgés ont perdu trois des leurs hommes depuis samedi. Il a aussi fait état de 32 blessés, principalement dans des combats autour de l’aéroport de la ville. Ces violences ont coûté la vie à deux soldats ukrainiens et en ont blessé six autres, selon les autorités, a annoncé dimanche Volodimir Poliovi, porte-parole de l’armée. Il a précisé que des affrontements ont également eu lieu autour des villes de Debaltseve et Chtchastie, deux localités situées plus à l’est en direction de la frontière russe.

Depuis la pseudo offensive contre l’Etat islamique en Irak et en Syrie, visiblement, la presse mainstream préfère ne pas parler de la violation ^par Kiev de cette trêve. Hélas, c’est plutôt la junte qui est en difficulté dans les combats, d’où ses accusations biaisées contre Moscou…

UKRAINE. La "lutte" contre l’EI fait oublier l’opération nazie de Kiev dans le Donbass (AJ)

commentaires

Haut de page