Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un ministre israélien a averti que les relations entre Tel Aviv et Washington ont atteint un point de crise (Press TV)

par Press TV 26 Octobre 2014, 08:43 Articles de Sam La Touch USA Israël Moshe Yaalon Kerry

Un ministre israélien a averti que les relations entre Tel Aviv et Washington ont atteint un point de crise (Press TV)
Un ministre israélien a averti que les relations entre Tel Aviv et Washington ont atteint un point de crise
Article originel : Israeli minister warns of crisis in ties with US
Press TV

Traduction SLT

Un ministre israélien a averti que les relations entre Tel Aviv et Washington ont atteint un point de crise sur fond de tensions croissantes entre les deux parties.

Le samedi, le ministre des Finances d'Israël, a déclaré: "il y a une crise avec les Etats-Unis", notant que les liens entre Washington et Tel Aviv "doivent être gérés respectueusement et de manière responsable."

L'avertissement vient après des informations selon lesquelles l'administration étatsunienne a rejeté une demande du ministre israélien des Affaires militaires, Moshe Yaalon, de rencontrer plusieurs responsables de haut rang, dont le vice-président Joe Biden, conseiller de sécurité nationale, Susan Rice, et le secrétaire d'Etat John Kerry, au cours de sa visite de cinq jours à Washington cette semaine.

La Maison Blanche a été bouleversée par des commentaires négatifs de Yaron concernant les efforts de Kerry pour forger un accord de paix entre responsables israéliens et palestiniens ainsi que les négociations nucléaires en cours avec l'Iran.

Plus tôt dans l'année, Yaalon a considéré que les efforts de Kerry pour une soit-disant paix israélo-palestinienne sont "messianiques et obsessionnelles."

En réponse, le porte-parole du département d'Etat, Jen Psaki, a déclaré que ces remarques étaient "agressives et inappropriées compte tenu notamment de tout ce que sont en train de faire les États-Unis pour répondre aux besoins de sécurité d'Israël." Yaalon a dû plus tard présenter des excuses pour ses déclarations.

En juin, le régime de Tel-Aviv a protesté contre la décision des États-Unis de continuer à travailler avec le nouveau gouvernement palestinien d'unité nationale et de lui fournir un soutien financier.

Les observateurs disent que le projet de Washington de travailler avec le nouveau gouvernement d'unité nationale montre plus d'ouverture d'Obama envers les Palestiniens et que son administration serait plus critique envers Israël.

URL de cet article :

commentaires

Haut de page