Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burkina Faso : manifestation contre la désignation du général Honoré (proche du dictateur françafricain Compaoré) au poste de chef de l'Etat (China.org)

par China.org 1 Novembre 2014, 04:13 Burkina Faso Blaise Compaoré Général Honoré Traoré Putsch militaire Françafrique

Le 02 octobre 2013, le CEMA a reçu le chef d’état-major général des armées burkinabé, le général de brigade Honoré Traoré, en visite officielle à Paris
Le 02 octobre 2013, le CEMA a reçu le chef d’état-major général des armées burkinabé, le général de brigade Honoré Traoré, en visite officielle à Paris
Burkina Faso: manifestation contre la désignation du général Honoréau poste de chef de l'Etat
China.org





Après la chute du régime de Blaise Compaoré, plusieurs milliers de personnes continuent de protester contre la désignation du général de division, Honoré Nabéré Traoré, au poste de chef de l'Etat, et réclame un autre général à la retraite du nom Kouamé Lougué à la tête de la transition, dans la ville de Ouagadougou, capitale burkinabè, a constaté vendredi Xinhua sur place.

"Les forces armées nationales prenant acte de la démission du président du Faso (...) j'assumerai pour compter de ce jour, les responsabilités de chef de l'Etat", a déclaré le général de division Honoré Nabéré Traoré, alors que plusieurs milliers de personnes rassemblées devant l'état-major de l'armée, réclament un autre général à la retraite, Kouamé Lougué, à la tête de la transition.

"Nous ne voulons pas le général Honoré (..) il a servi le Président Compaoré depuis des années. Il est donc fidèle à lui et suivra ses idéologies", a affirmé un manifestant Sylvestre Ouédraogo, scandant le nom de Lougué.

Ancien chef d'état-major de l'armée et ancien ministre de la défense nationale au Burkina Faso, le général à la retraite, Kouamé Lougué avait été écarté du gouvernement de Ernest Paramanga Yonli II et remplacé par l'homme de main du président Compaoré, le colonel Gilbert Diendéré, après des soupçons de tentatives de coup d'Etat.

"Lui (le général Lougué), au moins a tenu tête à Blaise Compaoré à un moment donné de la vie. Donc il est crédible par rapport à l'autre", a argué une étudiante, Micheline Simporé, ajoutant que "nous voulons un homme à qui nous avions confiance".

Le général Traoré a appelé la population au calme et à la retenue alors que des manifestants ont encore pris d'assaut des domiciles des proches du pouvoir.

Au Burkina Faso, plus de 60% des 16 millions d'habitants ont moins de 25 ans et n' ont jamais connu un autre dirigeant . "Nous voulons que les choses changent. Nous ne voulons plus un proche de Blaise Compaoré", a dit un enseignant, Seni Ilboudo.

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2014-11/01/content_33934742.htm

commentaires

Haut de page