Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie. Des mercenaires étasuniens coopèrent avec Al-Qaeda mais ce n’est pas un scandale selon Associated Press (Moon of Alabama)

par Moon of Alabama 29 Novembre 2014, 13:32 USA Al-Quaïda Collaboration Mercenaires US Syrie

Syrie. Des mercenaires étasuniens coopèrent avec Al-Qaeda mais ce n’est pas un scandale selon Associated Press (Moon of Alabama)
Des mercenaires étasuniens coopèrent avec Al-Qaeda mais ce n’est pas un scandale selon Associated Press
Article original: Moonofalabama.org/ (Traduit le 29 novembre par Dominique Muselet)
Source: http://arretsurinfo.ch/des-mercenaires-etasuniens-cooperent-avec-al-qaeda

Moon of Alabama Septembre 15, 2014:

Une nouvelle attaque de Damas se prépare activement. Des forces anti-gouvernementales, dont Jabhat al-Nusra affilié à Al-Qaeda, ont été entraînées et équipées en Jordanie et progressent maintenant vers leurs positions dans le gouvernorat de Quneitra au sud-est de la Syrie.

Il n’y a pas grand intérêt à conquérir le territoire plutôt désert de Quneitra si ce n’est pour lancer une attaque sur Damas par le sud. Il se situe à seulement 60km de la capitale. Un attaque aérienne coordonnée contre les deux divisions syriennes stationnées entre le gouvernorat de Quneitra et Damas leur ouvrirait le chemin de la capitale. C’est probablement ce plan d’attaque qui sous-tend les accords de trêve récemment conclus entre les Etats-Unis et le Front Révolutionnaire Syrien et ISIS au sud de Damas.

Associated Press Novembre 28, 2014:

Des rebelles syriens soutenus par les Etats-Unis font un percée inégalée au sud de Damas en prenant aux forces gouvernementales toute une série de villes qui leur bloquent l’accès au siège du pouvoir du président Bashar Assad.

On pense que les forces rebelles incluent des combattants qui ont bénéficié d’un programme d’entraînement de deux ans de la CIA dans le sud de la Syrie, près de la frontière avec la Jordanie.

Il faut noter que dans le sud, les rebelles travaillent main dans la main avec les combattants de la branche syrienne d’al-Qaida, dont les militants rompus à la guerre ont permis aux forces rebelles de prendre du terrain aux forces gouvernementales. Cette coopération révèle la difficulté qu’ont les Etasuniens à constituer des factions « modérées » exemptes de militants d’al-Qaida.

Dix semaines après Moon of Alabama, Associated Press reconnaît l’attaque de Damas par le sud. Ils sont payès pour (ne pas) informer. Moi pas.

Mais lisez attentivement le dernier paragraphe que j’ai cité, surtout la dernière phrase. Les Etats-Unis ont entraîné, équipé et soutenu des mercenaires qui coopèrent ouvertement avec Jabhat al-Nusra, la branche syrienne d’al-Qaida. Ce n’est pas la « théorie conspirationniste » d’un fou quelconque, c’est un rapport officiel d’AP.

Les gens qui sont accusés d’avoir détruit les tours du world trade center le 11 septembre travaillent ouvertement avec les forces soutenues par les Etats-Unis. Et qu’est-ce que AP trouve à en dire? Cette coopération révèle la difficulté qu’ont les Etasuniens à constituer des factions « modérées » exemptes de militants d’al-Qaida.

Ah – mais non. Ce n’est pas une difficulté. C’est un vrai scandale. Les Etats-Unis pourraient très bien dire à leurs mercenaires (dont beaucoup sont, à mon avis, des adeptes d’al-Nusra déguisés) de cesser de coopérer avec al-Nusra. Ils ont tous les moyens de pression nécessaires pour ce faire. Ils leur fournissent argent, armes et munitions. Leurs familles sont à l’abri en Jordanie et leurs blessés sont soignés en Jordanie ou en Israël. Si les Etats-Unis ne voulaient pas que ces types travaillent main dans la main avec al-Nusra, ils ne les entretiendraient pas.

Je suis très étonné qu’il n’y ait pas le moindre article dans les médias dominants pour critiquer la coopération ouverte des Etats-Unis avec al-Qaeda. Il est à peu près certain que cette coopération avec al-Qaeda va, dans deux, cinq ou dix ans revenir leur exploser en pleine poire. C’est le peuple étasunien qui en fera les frais.

Mais ce n’est plus un bug désormais semble-t-il, c’est devenu la caractéristique principale du système étasunien. Le « business de la peur », dont parle James Risen, concentre maintenant les milliards de dollars des impôts des Etasuniens dans quelques mains privées. Une autre catastrophe comme celle du 9 septembre ferait marcher les affaires. Aider al-Nusra à maîtriser les tactiques et les armes étasuniennes ne peut qu’en hâter l’avènement.

Mais ce n’est sans doute qu’une « théorie conspirationniste » de plus à mettre au compte de Moon of Amabama.

Combien de temps cela prendra-t-il à AP pour en faire l’annonce officielle?

Moon of Alabama |Novembre 28, 2014

Article original: Moonofalabama.org/ (Traduit le 29 novembre par Dominique Muselet)

Note: * Legrandsoir.info/

Source: http://arretsurinfo.ch/des-mercenaires-etasuniens-cooperent-avec-al-qaeda

commentaires

Haut de page