Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’ISLAMOPHOBIE FRANÇAISE (Bakchich)

par Sébastien Fontenelle 15 Novembre 2014, 16:36 France Islamophobie

L’ISLAMOPHOBIE FRANÇAISE (Bakchich)
L’ISLAMOPHOBIE FRANÇAISE
Publié par  Sébastien Fontenelle Bakchih

C’est une information qui n’a bien sûr fait l’objet d’aucun commentaire – ni même d’une simple mention - dans la presse dominante : selon l’Observatoire national contre l’islamophobie (ONCI) du Conseil français du culte musulman (CFCM), le nombre des «actions» antimusulmanes – «dégradation de lieux de culte par des insultes et tags nazis, têtes de porcs déposées devant des mosquées, envoi par courrier de tranches de jambon, tentatives d’incendies, agressions de femmes portant un simple foulard ou un voile» - a encore augmenté, en France, entre le 1er janvier et le 30 septembre 2014, de 12,5 % (1).

Précision importante : ces statistiques sont établies à partir des plaintes déposées par les victimes de ces exactions. Elles «ne reflètent» donc «pas la réalité» - loin s’en faut -, «car nombreux sont les musulmans qui ne souhaitent pas porter plainte systématiquement lorsqu’ils sont victimes d’actes xénophobes, convaincus» qu’ils sont «qu’il n’y aura aucune suite, ce qui est très souvent la réalité». De fait, «même l’ONCI ne porte plus plainte suite aux courriers de menaces et d’insultes que reçoivent les dirigeants du CFCM, car ces plaintes sont toujours classées sans suite par les parquets, sous prétexte que ceux qui ont commis ces infractions ou délits ne sont pas identifiés», et juge d’ailleurs – cela serait en effet instructif - qu’«il serait intéressant de connaître le nombre d’affaires dont les coupables sont identifiés, arrêtés et traduits devant la justice, et surtout d’avoir le résultat de leurs condamnations».

«Chasser sur les terres de l'extrême droite»

En attendant : l’observatoire demande, rituellement, et comme chaque année, «aux hommes politiques de ne plus se taire et de s’exprimer sur la question de l’islamophobie» - ou à tout le moins de se guérir de la manie qui leur fait psalmodier, «pour chasser sur les terres de l’extrême droite, que “l’islam est incompatible avec les valeurs de la République“». Et quant à la presse, il conviendrait qu’elle se décide enfin à dénoncer pour ce qu’elle est «cette haine de l’autre qui porte» quotidiennement «atteinte au “vivre ensemble“» : mais de cela, évidemment, il n’est nullement question dans les rédactions où l’islamophobie française est devenue un produit d'appel...

(1) Le nombre des « simples » menaces, en revanche, a considérablement diminué dans la période envisagée – de 49,9 %. Mais la haine raciste continue de se développer de façon exponentielle sur le Net, où des courriels en chaîne prônent notamment la « guerre à l’islam » et « l’extermination des musulmans ».

commentaires

Haut de page