Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La démission d'Hagel annonce-t-elle une politique étrangère encore plus agressive de l'administration Obama ?

par Sam La Touch 24 Novembre 2014, 19:08 Articles de Sam La Touch Hagel Pentagone Démission Obama Guerre Irak Syrie

Le secrétaire d'Etat à la Défense des Etats-Unis, Chuck Hagel, a démissionné de son poste de chef du Pentagone. Cet homme nommé par Obama a donné sa démission, lundi, avec l'accord du président étatsunien.

Hagel qui avait pris ses fonctions en tant que secrétaire de la défense en février 2013 et a déjà passé plus d'une décennie au Sénat américain a toujours été opposé à la politique agressive US précédente en Irak datant de 2007. Il avait été l'objet des critiques du lobby israélien aux USA.

Le départ de Hagel pourrait être le signal que la Maison Blanche est prête à mener une politique étrangère plus agressive.

Il reste difficile de savoir qui est prévu pour remplacer le chef de la défense sortant. Selon le NYT, Michele Flournoy, l'ancien sous-secrétaire de la défense ; le sénateur Jack Reed, démocrate de Rhode Island ainsi qu'un ancien officier de 82nd Airborne de l'armée; et Ashton B. Carter, un ancien sous-secrétaire à la Défense, seraient tous des candidats probables.

Avec une formation militaire et une vue moins belliciste des affaires internationales, Hagel a été considéré comme le candidat idéal pour mettre un terme aux grandes opérations de combat en Afghanistan.

Mais des événements récents, y compris la montée de ce qu'on appelle le groupe Etat islamique (EI), et de l'épidémie d'Ebola dans le monde entier, ont amené "un autre type de mise au point," ont déclaré de hauts fonctionnaires au New York Times.

Avec la montée en puissance de ses opérations militaires en Irak et en Syrie, il semble qu'Hagel ne soit plus l'homme de l'administration Obama.

"Il a pris son poste pour mettre fin à la guerre - et non pour en démarrer une autre" a déclaré un proche d'Hagel.

Source : Russia Today US Defense Sec. Hagel resigns over apparent disagreements with White House

commentaires

Haut de page