Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La vidéo d'un agent de police israélien tuant un citoyen arabe secoue Israël (Washington Post)

par Washington Post 11 Novembre 2014, 18:25 Israël Palestine Colonialisme Police

Il n'est pas rare que les forces de sécurité israéliennes tirent sur des palestiniens suspectés de terrorisme. Au cours du mois passé, cela est arrivé trois fois à Jérusalem, une ville où la colère et la violence grondent.

Il n'est pas rare non plus que les incidents soient capturés par la vidéo. Mais l'enregistrement vidéo noir-et-blanc d'un policier tuant un homme en Galilée, tôt samedi, a allumé un fusible en Israël, suscitant louange et condamnation, et soulevant des questions plus importantes concernant la conduite de la police,l'allégeance à l'État d'Israël et qui, vraiment, est Israélien ou ne l'est pas.

L'incident a commencé tôt samedi matin lorsque la police israélienne est entrée dans un village arabe de Kafr Kanna dans le nord d'Israël pour arrêter un homme que les autorités accusaient d'avoir déchargé une grenade incapacitante lors d'une querelle entre clans palestiniens.

La vidéo, que vous pouvez voir ci-dessous, montre Khayr al-Din Hamdan, un jeune homme de 22 ans, courir jusqu'à la voiture de police et poignarder les fenêtres et les portes.


Au moment où les officiers sortent de la voiture, Hamdan se détourne du véhicule et semble battre en retraite. La police alors, le vise et lui tire dessus. C'est alors qu'Hamdan s'effondre.

Ensuite, ils le traînent par les bras, l'installent sur le siège arrière et accélèrent. La totalité de l'incident a eu lieu en une minute. Hamdan est décédé plus tard à l'hôpital.

"Où ont-ils mis le jeune homme mortellement blessé dans cet espace exigu ?» demande le chroniqueur Haaretz, Oudeh Basharat, exprimant le dégoût. "Une hypothèse probable est que ils l'ont mis sur le plancher de la voiture, aux pieds des policiers qui avaient tiré sur lui quelques instants avant."

Après la fusillade, les policiers ont déclaré à leurs avocats qu'ils pensaient que leurs vies étaient en danger, que Hamdan brandissait un couteau (un objet quelconque est visible dans la vidéo), et qu'ils avaient tiré un coup de semonce, qui n'est pas visible dans l'enregistrement.

Les vidéos sont des preuves délicates, comme tout enquêteur pourra le dire. La source de la vidéo virale est méconnue - bien que personne n'ait contesté qu'elle soit réelle. Elle semble avoir d'abord fait surface sur le site israélien arabe Web Panet...

Source : Washington Post The video of an Israeli cop shooting an Arab citizen that has rocked the country

Attention vidéo choquante !!!

Haut de page