Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OU EST DONC L’OCCIDENT ? Ukraine : La monnaie plonge, la population panique (AJ)

par Allain Jules 12 Novembre 2014, 10:58 Ukraine Crise Dévaluation UE USA Russie Guerre

OU EST DONC L’OCCIDENT ? Ukraine : La monnaie plonge, la population panique (AJ)
OU EST DONC L’OCCIDENT ? Ukraine: La monnaie plonge, la population panique

Allain Jules

Le sourire en coin, Vladimir Poutine observe la panique qui gagne la population ukrainienne. Levant les yeux vers le ciel, rien ni personne ne vient à leur secours. Fichtre. La banque centrale ukrainienne a abaissé mardi à un nouveau plus bas historique la devise nationale, le hryvnia, alors que selon les analystes un sentiment de panique s’empare du pays.

L’Ukraine, en profonde récession aggravée par le conflit dans l’Est, a vu sa devise nationale perdre près de la moitié de sa valeur face au billet vert depuis le début de l’année. Le taux de change officiel fixé par la banque centrale est tombé mardi à 15,77 hryvnias pour un dollar contre 14,80 la veille. Le 1er janvier, le dollar s’échangeait contre 7,99 hryvnias, selon le taux d’échange officiel. Par rapport à l’euro, la Banque nationale d’Ukraine (NBU, banque centrale) a fixé le taux à 19,69 hryvnias, contre 18,34 la veille.

La chute du hryvnia est due à un sentiment de panique de la population ukrainienne, selon des analystes qui mettent aussi en cause la politique «imprévisible» de la NBU. «Aujourd’hui, il n’y a pas de raison pour l’affaiblissement de la hryvnia», a estimé Vassyl Gorbal, un banquier cité par des médias ukrainiens. «La raison du renforcement rapide du dollar réside dans le comportement irrationnel de la population et dans la politique imprévisible de la NBU», a-t-il estimé.

Nouveaux signes de faiblesse

Face à la baisse de la hryvnia, la population est tentée de convertir ses économies en devises étrangères, entraînant la monnaie dans une spirale baissière. Le président du Centre ukrainien d’analyse, Olexandre Okhrymenko, a renchéri en reprochant à la NBU de mener une mauvaise politique et de prendre des décisions qui ne donnent pas de résultats.

En récession quasi ininterrompue depuis plus de deux ans, l’économie ukrainienne a donné de nouveaux signes de faiblesse en se contractant de 5,1% au troisième trimestre sur un an en raison de la crise avec la Russie. Le Fonds monétaire international lui-même a estimé récemment que Kiev aurait besoin d’une aide financière supplémentaire en plus des 27 milliards de dollars promis au total par la communauté internationale en avril, dont 17 milliards par le seul FMI. Où est donc l’Europe ? Où sont les Américains ? Pauvre Ukraine !

commentaires

Haut de page