Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pierre Péan a-t-il voulu faire chanter le kleptocrate françafricain Ali Bongo ?

par Sam La Touch 8 Novembre 2014, 12:31 Articles de Sam La Touch Ali Bongo Dictature Gabon France Françafrique Pierre Péan Ziad Takkiedine Valises de billets

Pierre Péan a-t-il voulu faire chanter le kleptocrate françafricain Ali Bongo ?

On sait à présent, selon les déclarations de Robert Bourgi, que les dictateurs et les dynasties françafricaines installées par la France dans les ex-colonies sont amenés à payer leur impôt à leurs parrains françafricains. Ainsi, on sait que le dictateur Bongo-père, Sassou Nguesso, Compaoré et consors sont venus régulièrement alimentés les caisses de tous les partis politiques français jusque dans les années 2007. Mais Bourgi et d'autres ont évoqué un racket qui s'est prolongé au-delà. Ces généreux donateurs françafricains de la classe politique et médiatique française ( de nombreux journalistes font des publi-reportages pour les dictateurs qu'il présente comme de simples présidents...) viennent régulièrement distribuer des mallettes de billets dans leurs hôtels particuliers à Paris. En retour le magistère politico-intellectuel leur assure une immunité et un blanc seing pour les crimes qu'ils ont commis au nom de la Françafrique contre leur propre peuple dont ils pillent les biens et les richesses pour le compte de leurs maîtres néocoloniaux.

Selon le Canard Enchaîné, "les amis (du dictateur françafricain) Blaise (Compaoré) furent gratifiés par des valises de billets évoqués naguère par Robert Bourgi, conseiller Afrique de Nicolas Sarkozy..."

C'est dans ce contexte qu'a éclaté une polémique concernant le nouveau livre de Pierre Péan. Dans son livre, ce dernier révèle, entre autres, qu'Ali Bongo aurait été adopté par son dictateur de père et serait originaire du Nigeria, lors de la guerre du Biafra sponsorisé par la France de de Gaulle et Foccart et qui fit deux millions de morts. Ces révélations ont créé la panique à Libreville et Franceville et c'est Pascaline Bongo qui a démenti vivement ces propos comme étant des rumeurs. Aussitôt, le palais de Libreville où trône le fils du roi Bongo après des élections truquées soutenues par la France (cf. la vidéo de Patrice Benguet), a fait savoir - selon Mediapart - que "l’homme d’affaires Ziad Takieddine a offert, fin 2013, aux autorités gabonaises de surseoir à la parution d’un livre de Pierre Péan moyennant un versement sur le compte d’une société suisse, et l’emploi d’un ami du journaliste". Le porte-parole du président gabonais Ali Bongo accuse Pierre Péan d’avoir été partie prenante de ce « protocole » secret. Le journaliste quant à lui dénonce une machination.

"Françafrique". Film documentaire français de Patrick Benquet. Ce documentaire dénonce les réseaux occultes entre la France et ses anciennes colonies tout en faisant croire qu'ils relèvent du passé. Le début du film revient sur la dynastie Bongo et le trucage des élections de 2009 en faveur du fils Bongo avalisé par les pontes de la Françafrique. Le père Omar Bongo fut installé par De Gaulle et Foccart dans le contexte de la guerre du Biafra. Sujet esquissé dans le documentaire...

commentaires

Haut de page