Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Poutine profite des points faibles d’Obama (Irib)

par Irib 12 Novembre 2014, 20:23 Poutine Obama Iran Russie USA

Poutine profite des points faibles d’Obama (Irib)
Poutine profite des points faibles d’Obama

Irib

Selon le quotidien New York Times, Washington a besoin d’un accord nucléaire final avec l’Iran pour contenir ensuite la puissance de Moscou en Ukraine, pays qui serait le gagnant inattendu de l’accord nucléaire Iran/5+1.

Le quotidien New York Times a publié une analyse du célèbre journaliste américain Rober Cohen qui estime que la conclusion d’un accord nucléaire entre Téhéran et Washington serait dans l’intérêt des deux pays, mais aussi du monde entier. L’auteur croit que cet accord éventuel aura un autre gagnant : l’Ukraine. Roger Cohen a ajouté qu’il n’est pas possible de prétendre qu’il y aurait un marché direct entre les Etats-Unis et la Russie au sujet de l’Iran et l’Ukraine, cependant il est évident que le président russe Vladimir Poutine est prêt à exploiter le moindre point faible des Etats-Unis en sa faveur. Selon lui, Washington a besoin d’un accord nucléaire final avec l’Iran pour contenir ensuite la puissance de Moscou en Ukraine : « La stratégie actuelle de Moscou consiste à intensifier ses interventions dans les affaires de l’Ukraine et être prêt, en même temps, à jouer un rôle très actif dans les négociations des grandes puissances avec l’Iran au sujet de son programme nucléaire. », a écrit Roger Cohen qui évoque aussi les inquiétudes grandissantes en Occident par rapport aux politiques du Kremlin. Cependant, l’auteur ajoute que ces inquiétudes n’ont pas pu amener l’Occident à prendre des mesures efficaces pour arrêter les interventions du président Poutine en Ukraine, tandis que Kiev ne cesse de demander le soutien militaire des Etats-Unis notamment en matière d’armements. Selon Roger Cohen, la crise de l’Ukraine est le plus grand défi de la politique internationale depuis la chute du mur de Berlin, et met en garde contre l’anéantissement du prestige des Etats-Unis auprès de leurs alliés en Europe de l’est et dans la région balte au cas d’une défaite occidentale dans la crise ukrainienne.

commentaires

Haut de page