Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burkina Faso. Le parti du dictateur Compaoré protégé par le régime français pendant 27 ans a été suspendu

par Sam La Touch 21 Décembre 2014, 07:18 Articles de Sam La Touch Françafrique Burkina Faso Blaise Compaoré Collaboration française Dictature Parti de Compaoré Suspension François Hollande

Burkina Faso. Le parti du dictateur Compaoré protégé par le régime français pendant 27 ans a été suspendu

"(Je tiens à souligner) la sagesse, l’expérience, la volonté toujours renouvelée, et les ambitions du Président Blaise Compaoré de toujours faire avancer son pays, la sous-région et l’Afrique [...]. Le Burkina peut compter sur moi dans sa volonté de redorer son image à l’étranger" Ségolène Royal en 2011, au Burkina Faso (Pauvre Blaise !)

"Il souffrait de l’injuste image d’usurpateur que lui infligeait la façon dont il avait mis un terme au règne de son prédécesseur, ami, compagnon des premières années de la révolution, Thomas Sankara, dont il avait condamné les excès et redouté l’évolution dictatoriale...J’avais pu me mettre à sa disposition pour réfléchir sur les institutions démocratiques dont il souhaitait doter le Burkina Faso. Je n’oublierai jamais l’accueil généreux qu’il m’a réservé en me proposant de participer aux travaux d’une Commission de futurs responsables à qui seraient transmis le respect des Droits de l’Homme et le souci de la pluralité démocratique." Stéphane Hessel (Pauvre Blaise !)

"Monsieur le Président de la République, merci. Ces applaudissements, qui ne sont pas systématiques dans notre Commission, témoignent de notre gratitude pour le rôle que vous jouez et pour la vision que vous avez du développement de votre pays et du continent africain." Elisabeth Guigou, recevant flatteusement Blaise Compaoré le 5 juin 2013 devant la commission des Affaires étrangères. (Pauvre Blaise !)

Le gouvernement de la transition au Burkina Faso a suspendu en début de semaine le parti du dictateur Blaise Compaoré pour "activité incompatible avec la loi".

Dans un arrêté qu'il a signé, Auguste Denise Barry, le ministre de l'Administration territoriale et de la sécurité, informe que "le parti dénommé Congrès pour la démocratie et le progrès est suspendu pour activité incompatible avec la loi" (BBC). Un parti qui soit dit en passant a été soutenu, lorsqu'il était au pouvoir, par tous les présidents de la Vème République, de Chirac à Hollande en passant par Mitterand et Sarkozy ainsi que l'immense majorité du magistère politico-intellectuel français à l'idéologie racialiste et néocolonialiste.

L'ex-dictateur burkinabè, porté au pouvoir par la France et les Etats-Unis et qui a contribué à servir les basses oeuvres franco-étatsunienne dans la région en déstabilisant le Libéria, la Sierra Léone avec l'agent de la CIA (Charles Taylor) puis en participant à la liquidation du gouvernement Gbagbo en synergie avec les militaires français a finalement été chassé par la rue fin octobre après 27 ans de règne. Ce dictateur françafricain a été finalement protégé par son mentor François Hollande qui a organisé son exfiltration avec l'aide des forces spéciales du COS pour la néocolonie ivoirienne où ll réside encore actuellement après un court passage par un autre haut lieu de la Françafrique, en l'occurence le Maroc.

Burkina Faso. Le parti du dictateur Compaoré protégé par le régime français pendant 27 ans a été suspendu

commentaires

Haut de page