Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Epuration ethnique: Israël rase des terres arabes à Jaffa et expulse ses résidents (Middle East Monitor)

par Middle East Monitor 31 Décembre 2014, 05:52 Israël Colonialisme Sionisme Epuration ethnique Terres arabes Jaffa

Epuration ethnique: Israël rase des terres arabes à Jaffa et expulse ses résidents  (Middle East Monitor)
Epuration ethnique: Israël rase des terres arabes à Jaffa et expulse ses résidents 

Middle East Monitor 
Traduction : MR pour ISM
Source : http://www.ism-france.org/temoignages/Israel-rase-des-terres-arabes-a-Jaffa-et-expulse-des-residents-article-19350

L’épuration ethnique n’a jamais cessé depuis 1948 en toute impunité

Population arabe de Jaffa
Pré-1948 : Plus de 130.000
Post-1948 : 3.000
Aujourd’hui : 25.000

La police israélienne a donné hier l’assaut à une maison arabe appartenant à la famille Qubran, dans le quartier Al-Ajami à Jaffa, a rapporté le site Arabs48.com. La police israélienne a rasé des arbres et le jardin, et a remis à la famille un ordre d’expulsion lui ordonnant de quitter la maison pour qu’elle soit démolie.

Israël met la pression sur la population arabe de Jaffa et des autres villes pour les pousser à quitter leurs maisons et leurs terres. Des propriétés appartenant aux Arabes de la diaspora sont vendues aux enchères à des investisseurs juifs.

Le Comité israélien de planification et de construction a accéléré ses activités contre les Arabes et leurs biens. Depuis le début de décembre, il a publié 6 ordres de démolition.

Les autorités ont également donné à des familles dans le quartier Al-Nozah à Jaffa 30 jours pour évacuer leurs magasins, prétendant que les Arabes utilisent leurs magasins de façon illégale. Les familles seront obligées de payer les coûts des démolitions, a rapporté Arabs48.

Un des membres des familles devant être expulsées a dit que l’Administration des terres d’Israël a refusé de leur remettre le moindre document qui leur aurait permis de faire appel de l’expulsion devant la Cour suprême.

commentaires

Haut de page