Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

France-Nigeria: risques d'une brouille diplomatique (Pana)

par Pana 12 Décembre 2014, 23:32 France Nigeria Russie Antonov Matériel militaire Armes Centrafrique Tchad

France-Nigeria: risques d'une brouille diplomatique (Pana)
France-Nigeria: risques d'une brouille diplomatique 

Pana

Des risques d'une brouille diplomatique entre le Nigeria et la France au sujet d'un avion chargé d'armes - Le Nigeria et la France pourraient s'engager dans une querelle diplomatique après que le premier pays a déclaré qu'il ne libérera pas immédiatement un avion chargé de matériel militaire qui a atterri samedi dans la ville de Kano, au nord du Nigeria.


L'avion de transport de construction russe était en partance pour N'Djamena, au Tchad, quand il a été détourné de manière ostensible vers l'aéroport de Kano en raison de la circulation dense à son aéroport de destination.

Toutefois, les autorités nigérianes ont été surprises de découvrir que l'avion était chargé avec du matériel militaire.

Dans le contexte des liens présumés du Tchad avec un commanditaire présumé de Boko Haram en la personne de l'ancien gouverneur d'Etat nigérian, Ali Modu Sheriff, les autorités nigérianes se méfient de tout envoi d'armes à son voisin du Nord.

Cependant, la France a admis la propriété du matériel qui, selon elle, a été convoyé de la République centrafricaine au Tchad pour l'utilisation dans ses opérations militaires au Tchad.

L'opération 'Barkhane', une opération de contre-terrorisme dans le Sahel, qui a été récemment lancée par la France, a sa base opérationnelle à N'Djamena. La capitale tchadienne abrite également une base militaire française.

Mais les autorités nigérianes ne semblent pas être convaincues par l'explication, par conséquent, elles ont déclaré ne pas être pressées pour libérer l'avion.

'Le Nigeria n'a aucune raison de rendre l'avion et sa cargaison jusqu'à ce que l'enquête soit terminée. Compte tenu de la preuve d'une collaboration active de certains pays voisins de langue française avec les terroristes de Boko Haram, il est devenu pertinent pour le Nigeria d'être conscient et être plus prudent dans ces questions', a indiqué un responsable de la sécurité du Nigeria.

Les autorités nigérianes ont accepté de libérer l'équipage de l'avion à l'ambassade de Russie à Abuja, mais l'avion ne redécollera pas de si tôt car 'les explications données jusqu'à présent par l'ambassade française concernant la source et la destination de la cargaison d'armes étaient pour le moins convaincantes', selon la même source sécuritaire.

Pana 09/12/2014

commentaires

Haut de page