Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ONU révèle les liens entre Israël et les rebelles syriens (Haaretz)

par Haaretz 9 Décembre 2014, 00:36 Syrie EI Israël Rebelles syriens Soutien Articles de Sam La Touch ONU Golan

L'ONU révèle les liens entre Israël et les rebelles syriens (Haaretz)
L'ONU révèle les liens entre Israël et les rebelles syriens
Article originel : UN Reveals Israeli Links With Syrian Rebels
Par Barak Ravid
Haaretz

Traduction SLT



Des rapports des observateurs de l'ONU, situés dans le plateau du Golan au cours des 18 derniers mois, révèlent le type et l'étendue de la coopération entre Israël et les membres de l'opposition syrienne. Les rapports, soumis aux quinze membres du Conseil de sécurité de l'ONU et sur le site Web de l'ONU, détaille des contacts réguliers à la frontière entre les officiers de Tsahal et les rebelles syriens.

La force d'observation, la FNUOD, a été créée en 1974 dans le cadre de l'accord de séparation des forces entre Israël et la Syrie. L'accord a mis en place une zone tampon large de plusieurs kilomètres. Environ 1 000 observateurs de l'ONU ont supervisé la mise en œuvre de l'accord jusqu'en 2013, lorsque la guerre civile syrienne a sérieusement réduit la capacité de fonctionnement de cette force.

Tandis que la Croatie et l'Autriche se sont retirées de cette force tandis que l'Irlande, les Fidji et l'Inde ont convenu d'envoyer des troupes, l'augmentation des attaques contre les forces de l'ONU au cours des dernières mois a poussé celles-ci à abandonner plusieurs de ses positions le long des lignes avant et de transférer son commandement au côté israélien de la frontière.

Les observateurs ont continué de déposer des rapports à New York, qui étaient relativement classiques ; mais leur contenu a changé en mars 2013, quand Israël a commencé à admettre des Syriens blessés pour qu'ils puissent disposer d'un traitement médical aux hôpitaux de Safed et Nahariya. L'ambassadeur syrien à l'ONU s'est plaint de la coopération généralisée entre Israël et les rebelles syriens, non seulement de par le traitement des blessés mais aussi de par d'autres types d'aides.

Israël a d'abord affirmé que les blessés étaient des civils qui cherchaient à atteindre la frontière de leur propre initiative et sans coordination préalable parce qu'ils ne pouvaient pas obtenir un traitement approprié en Syrie. Plus tard, alors que ce nombre augmentait, Israël a déclaré qu'il coordonne les soins avec les civils et non avec les groupes d'opposition. Cependant, les rapports révèlent des contacts directs entre l'armée israélienne et les membres de l'opposition armée.

Selon un rapport du 3 décembre 2013, une personne blessée le 15 septembre "a été exfiltrée par des membres armés de l'opposition à travers la ligne de cessez-le feu, où elle a été transférée dans une ambulance civile escortée par un véhicule de Tsahal." En outre, du 9 au 19 novembre la "FNUOD a observé qu'au moins 10 blessés ont été transférés par des membres armés de l'opposition à travers la ligne de cessez-le-feu aux forces armées israéliennes."

D'autres rapports ont indiqué des incidents similaires. Toutefois, la coopération entre l'armée israélienne et les rebelles syriens qui a été révélée dans les rapports d'observation des Nations Unies ne comprend pas seulement le transfert des blessés. Les observateurs ont remarqué dans le rapport distribué le 10 juin, la présence de soldats de Tsahal qui remettaient deux boîtes aux membres armés de l'opposition syrienne sur le côté syrien.

Le dernier rapport distribué aux membres du Conseil de sécurité, le 1er décembre, décrit une autre réunion entre les soldats de Tsahal et des membres de l'opposition syrienne dont deux représentants de l'ONU ont été témoins le 27 octobre à environ trois kilomètres à l'est de Moshav Yonatan. Les observateurs ont dit avoir vu deux soldats de Tsahal sur la partie orientale de la frontière ouvrir la voie et laisser deux personnes entrer en Israël. Le rapport, contrairement aux précédents, n'a pas relevé que les deux personnes qui quittaient la Syrie étaient blessées ou pourquoi elles sont entrées en Israël.

Cet événement spécifique est d'un intérêt particulier à la lumière de ce qui s'est passé sur le côté syrien de la frontière dans la même région. Selon le rapport, les observateurs de l'ONU ont déclaré que des tentes pour environ 70 familles de déserteurs syriens, ont été mises en place à environ 300 mètres de la position israélienne. L'armée syrienne a envoyé une lettre de plainte à la FNUOD en septembre, affirmant que ce camp de tentes était une base de "terroristes armés" qui traversent la frontière en Israël. Les Syriens ont également averti que si l'ONU ne faisait pas évacuer ce camp, l'armée syrienne pourrait le considérer comme une cible légitime.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/12/l-onu-revele-les-liens-entre-israel-et-les-rebelles-syriens-haaretz.html

commentaires

Haut de page