Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le médecin norvégien, Mads Gilbert, interdit à vie de se rendre à Gaza par Israël (Street Tele Virtuelle)

par Street Télé Virtuelle 16 Décembre 2014, 08:17 Israël Norvège Mads Gilbert

Le médecin norvégien, Mads Gilbert, interdit à vie de se rendre à Gaza par Israël (Street Tele Virtuelle)
INTERNATIONALE : Le médecin norvégien, Mads Gilbert, interdit à vie de se rendre à Gaza par Israël
Street Tele Virtuelle

Mads Gilbert, le médecin norvégien qui avait passé l’été à l’hôpital de Gaza pour soigner des blessés vient d’être désigné comme Persona non grata par les autorités israéliennes et interdit d’entrée dans la bande de Gaza à vie.

Interdit à vie à Gaza pour « des raisons de sécurité »

Mads Gilbert, l’urgentiste norvégien de 67 ans, considéré comme un héros dans son pays et par un grand nombre de Palestiniens, ne pourra plus jamais se rendre à Gaza pour sauver des vies, comme il l’a fait cet été durant plus de 50 jours à l’hôpital d’Al-Shifa.

Le médecin Gilbert a été empêché de s’y rendre le 1er octobre dernier, alors qu’il rejoignait l’équipe médicale de l’hôpital pour apporter de nouveau son aide, comme il le rapporte sur le site norvégien The Local :

Quand nous sommes arrivés à la gare frontière d’Erez, des soldats israéliens m’ont dit que je ne pouvais pas rejoindre la bande de Gaza

L’urgentiste possédait pourtant des permis d’entrées et de sorties multiples, invité par le Ministre palestinien de la santé, et sur recommandation de son hôpital norvégien.

Pour justifier cette interdiction d’entrer dans la bande de Gaza, les autorités israéliennes invoquent des « raisons de sécurité ». C’est du moins ce que rapporte un email de l’ambassade de Norvège à Tel-Aviv, qui s’était chargé de se renseigner sur l’affaire, après le blocage du médecin en octobre.

Par la voix de son Secrétaire d’Etat, Bård Glad Pedersen, la Norvège conteste cette interdiction et demande à l’Etat Hébreu de revoir sa décision :

Nous avons demandé à Israël de changer sa décision. La situation humanitaire à Gaza est toujours difficile et nécessite la venue de personnels de santé

Dans une interview à la BBC, le médecin affirme qu’il n’a pourtant jamais violé les lois israéliennes durant ses séjours sur place, mais estime que cette décision est liée aux critiques qu’il a formulées à l’encontre d’Israël.

Mads Gilbert n’est pas résolu à accepter la décision de l’Etat Hébreu ; il a déclaré ce vendredi à The Middle East Eye qu’il n’était « pas question qu’il ne retourne pas à Gaza pour effectuer son travail médical de solidarité ».

Un « héros militant » qui dérange ?

This is not about me. It’s about the Palestinian population now being punished for my political views

Qui est Mads Gilbert pour être interdit de fouler le sol palestinien à vie ?

Le Docteur Mads Gilbert est chef du département de médecine d’urgence du centre hospitalier universitaire North Norway (UNN), Professeur de médecine d’urgence à l’Université de Tromso, ainsi qu’urgentiste bénévole à Gaza.

Lors de l’opération Plomb Durci(2008-2009), Mads Gilbert et son collègue Erik Fosse étaient les deux seuls européens autorisés à travailler dans la bande de Gaza pour secourir les blessés. Ils avaient à l’époque dénoncé l’usage de la bombe DIME par les autorités israéliennes :

A l’hôpital Al-Chifa, de Gaza, nous n’avons pas vu de brûlures au phosphore, ni de blessés par bombes à sous-munitions. Mais nous avons vu des victimes de ce que nous avons toutes les raisons de penser être le nouveau type d’armes, expérimenté par les militaires américains, connu sous l’acronyme DIME – pour Dense Inert Metal Explosive

Plus récemment, durant la dernière opération israélienne dans la bande de Gaza « Bordure protectrice », l’anesthésiste s’est vivement indigné des pratiques de l’armée israélienne, alors qu’il gagnait en notoriété dans le monde entier pour ses services à l’hôpital d’Al-Shifa.

En juillet, il co-signait une lettre controversée publiée dans le journal médical Lancet, qui accusait Israël de viser délibérément les femmes et les enfants palestiniens dans ses tirs et de commettre un massacre à l’encontre du peuple palestinien, ainsi qu’une pétition qui récolta plus de 20.000 signatures.

De sa lettre ouverte qu’il rédigeait comme un cri du coeur le 20 juillet dernier en plein chaos de l’opération « Bordure de protection », ces quelques mots adressés directement à Barack Obama ont connu un échos retentissant, notamment sur les réseaux sociaux :

M. Obama, avez-vous un cœur ?

Je vous invite, passez donc une nuit, juste une, avec nous à Shifa. Déguisé en nettoyeur peut-être.

J’en suis convaincu à 100 % : cela changerait l’Histoire.

Mads Gilbert n’est donc pas seulement un médecin norvégien. Il est également un témoin de première zone, un militant qui s’assume et qui critique très ouvertement l’Etat hébreu.

commentaires

Haut de page