Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Accords des États-Unis avec Cuba constituent 'un nouveau front de guerre contre la Russie' selon un analyste (Press TV)

par Press TV 22 Décembre 2014, 17:26 Russie USA Cuba Or Pétrole Dollar Articles de Sam La Touch

Les Accords des États-Unis avec Cuba constituent 'un nouveau front de guerre contre la Russie' selon un analyste (Press TV)
Les Accords des États-Unis avec Cuba constituent 'un nouveau front de guerre contre la Russie' selon un analyste.

Article originel : US-Cuba deal 'new front for Russia war': Analyst
Press TV
Traduction SLT

Les Etats-Unis voient dans le rétablissement de relations avec Cuba un "nouveau front dans la guerre contre la Russie" afin de bouleverser les intérêts de la Russie, selon un analyste politique.

"Je pense que les vraies raisons de l'accord Cuba /Etats-Unis n'ont pas été perçues, beaucoup de gens ont été surpris, mais en fait, cela restait l'une des rares possibilités que les États-Unis puissent réellement bouleverser la Fédération de Russie" a déclaré Daniel Estulin, auteur et présentateur à Madrid, à Press TV, dans une interview dimanche.

Parlant de la Maison Blanche, mercredi, le président Barack Obama a annoncé la fin de ce qu'il dénonçait comme une longue politique "rigide" de plusieurs décennies d'isolement de Cuba.

Selon Estulin, toutes les manoeuvres de l'«oligarchie» occidentale contre la Russie ont échoué durant la dernière décennie.

L'Occident a essayé de contenir la Russie par des révolutions de couleur, par des massacres d'enfants, par l'inflation, par la distribution de drogues dans tout le pays, par les embargos, par les guerres, par les tentatives de changement de régime,par les tentatives d'encerclement par l'OTAN, par la déflation des prix du pétrole et la spéculation monétaire mais "tout cela a échoué" selon Daniel Estulin.

"Et encore ce que nous voyons est la seule occasion pour les États-Unis dans cette guerre asymétrique contre la Russie de pouvoir encore gagner et prendre le dessus au travers de Cuba, et obtenir toute l'Amérique latine", a poursuivi Estulin.

"L'idée de l'accord entre Cuba et les États-Unis a très peu à voir avec l'arrêt du blocus [de Cuba]. Cela à avoir avec le pragmatisme de la part de la classe dirigeante étatsunienne, et l'idée est de prendre en charge ce que la Russie n'a pu prendre en son temps comme Cuba ... afin de l'utiliser comme un point pour détruire les intérêts de la Russie en Amérique latine".


Le président russe Vladimir Poutine "vend du pétrole et du gaz russe seulement pour obtenir de l'or physique et cela s'appelle échec et mat, Mesdames et Messieurs, le jeu est terminé", a déclaré Estulin.

"C'est quelque chose que les Etatsuniens comprennent, et c'est pourquoi la décision de conclure l'accord est à venir maintenant.

"Par exemple, dans le seul troisième trimestre, la Russie a acheté 55 des 93 tonnes d'or physique achetés par les banques centrales de tous les pays dans le monde. En d'autres termes, plus de la moitié de tout l'or acheté a été acheté par la Russie ".

L'"atout dans le jeu de Poutine", selon Estulin, est que le mécanisme de la vente de l'énergie par la Russie à l'Occident en échange d'or fonctionne indépendamment du fait que l'Occident accepte de payer pour le pétrole et le gaz russes ".


"La suppression des prix de l'or par le département spécial du gouvernement des Etats-Unis, appelé le Fonds de stabilisation des changes, dans le but de stabiliser le dollar a été fait dans les règles aux États-Unis et la Russie a trouvé un moyen pour y faire face en utilisant leurs ressources naturelles en échange de l'or.

"C'est la raison principale pour laquelle les États-Unis en ce moment ont décidé d'ouvrir un nouveau front contre la Russie et c'est le sens de la totalité de l'accord États-
Unis-Cuba."

Estulin a noté que "le marché mondial de l'or physique est extrêmement faible" par rapport au marché de l'or papier; "360 milliards de dollars par mois sont négociés pour l'or papier et seulement 280 millions de dollars par mois sont négociés pour l'or physique."

"L'Occident a consacré tout ses efforts et ses ressources pour augmenter artificiellement le pouvoir du dollar et abaisser le prix du pétrole et diminuer le prix de l'or, mais le problème pour l'Occident, c'est que les stocks d'or physique en possession de l'Occident ne sont pas illimités", a-t-il déclaré.



"La Russie pose une réelle menace pour le modèle étatsunien fondé sur la domination du pétro-dollar", a-t-il ajouté.

"La question qui demeure est combien de temps l'Occident sera en mesure d'acheter du pétrole et du gaz à la Russie en échange de l'or physique et de savoir ce qui arrivera au pétrodollar des États-Unis après que l'Occident soit à court d'or physique pour payer le pétrole russe, le gaz et l'uranium."

"La réponse à cette question est l'élément clé de cet accord États-Unis-Cuba. Il n'a rien à voir avec l'ouverture. Il a à voir avec le cynisme étatsunien typique, ouvrant un nouveau front dans la guerre contre la Russie pour assurer la survie du modèle étatsunien", a conclu Estulin.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/12/les-accords-des-etats-unis-avec-cuba-constituent-un-nouveau-front-de-guerre-contre-la-russie-selon-un-analyste-press-tv.html

commentaires

Haut de page