Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour les Peuples du Sénégal et d’Afrique, combattons les APE jusqu’à la victoire

par Moulay 27 Décembre 2014, 16:29 Afrique UE Pillage APE Sénégal

Pour les Peuples du Sénégal et d’Afrique, combattons les APE jusqu’à la victoire
Pour les Peuples du Sénégal et d’Afrique, combattons les APE jusqu’à la victoire

par Moulay 
communiqués partis amis et associations

Coalition Nationale « Non aux Accords de Partenariat Economique » Email : nonauxape@yahoo.fr Téléphone : (221) 78 116 98 66 Dakar/Sénégal

La Coalition Nationale « NON AUX APE » informe l’opinion publique nationale et internationale, particulièrement les acteurs (individus comme organisations) en désaccord avec les accords de partenariat économique, de son installation. La Coalition Nationale « NON AUX APE », en plus des individualités, est provisoirement composée des organisations suivantes (par ordre alphabétique) :
And Jeff/Authentique
CIMAC
Coalition des jeunes leaders syndicaux
CUSEMS
Filière Pêche et aquaculture
Forum Social Sénégalais
Front National de Salut Public/Mom Sa Rew
Jeunes volontaires pour l’environnement
M23
Nittu Degg
RND
Rassemblement des Travailleurs Africains/Sénégal
UDF/Mbolo mi
Yoonu Askan Wi

La Coalition Nationale « NON AUX APE » est ouverte à tous ceux et celles qui sont contre les APE. La Coalition Nationale « NON AUX APE » est administrée par un comité de coordination composé d’un délégué par organisation et duquel est issu le bureau exécutif dont les membres ci-après sont révocables à tout moment : Coordonnateur : Guy Marius SAGNA Coordonnatrice Adjointe : Penda SADJI Trésorière : Marème DIATTA Responsable de la Commission Organisation/Logistique : Omar SARR Responsable de la Commission Finances : Ousseynou SECK Responsable de la Commission Communication : Maguette DIALLO

Si rien n’est fait et que le Sénégal les adopte, les Accords de Partenariat Economique (APE) vont entrainer une réduction des ressources d’un Etat qui peine déjà à faire face aux besoins (eau, électricité, emploi, santé, éducation, alimentation, infrastructures sociaux de base…) de ses populations. Déjà, de l’aveu même de ses promoteurs, pour faire face à ces APE le Sénégal a besoin de 574, 346 milliards de francs CFA.

Ces APE vont aussi entrainer la fermeture de nos entreprises/industries avec les conséquences en termes de chômage. Agriculteurs et éleveurs auront plus de mal encore à écouler leurs productions. Toute la politique ayant abouti à la formation de millier de femmes transformatrices ira à l’eau. Un Sénégal transformé en un grand « louma » et donc plus vulnérable aux aléas exogènes ? Six mois après, démarrera la deuxième étape de la casse libérale. Les conséquences de ces APE dépassent par conséquent de loin le chiffre déjà important mais combien ridicule, au vu de ses implications, du montant du programme des APE pour le développement (PAPED). La Coalition Nationale « NON AUX APE » rejette cette perspective apocalyptique pour le peuple du Sénégal. C’est pourquoi la Coalition Nationale « NON AUX APE » mènera le combat jusqu’au rejet de ces APE par le Sénégal. La Coalition Nationale « NON AUX APE » dénonce ce qui apparaît comme un hold-up démocratique consistant à signer en catimini (sans débat national) et/ou à mettre le peuple sénégalais devant le fait accompli. Le premier ministre a dit récemment à l’ouverture de la 23E Fidak que 2015 sera marqué par le TEC et les APE. Il voulait sûrement dire par le rejet par le peuple Sénégalais des APE. La Coalition Nationale « NON AUX APE » interpelle l’assemblée nationale que le gouvernement exclut jusqu’à ce jour du débat sur les APE. En excluant ainsi les représentants du peuple le gouvernement décide pour le peuple mais sans le peuple et donc contre le peuple sénégalais souverain. Nous, citoyens, citoyennes, organisations de la société civile, organisations politiques…du Sénégal regroupés dans la Coalition Nationale « NON AUX APE » :


déclarons, au président de la république, notre opposition aux APE
critiquons le processus de négociation pour son manque de transparence et pour l’insuffisance de la participation et du débat politiques et publics.
demandons, au président de la république, le gel immédiat du processus des APE au Sénégal
demandons la publication des conclusions des études d’impacts
exigeons, du président de la république, un débat national sur ces APE, dans les meilleurs délais, avant la consultation parlementaire

Téléphone : 78 116 98 66 Email : nonauxape@yahoo.fr ; guymarius_sagna@yahoo.fr Facebook : Coalition Nationale « NON AUX APE »

Dakar, le 25 décembre 2014

commentaires

Haut de page