Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie. Les rebelles armés par les Etats-Unis fournissent des missiles antichars TOW à Al-Quaïda

par Sam La Touch 31 Décembre 2014, 00:37 Articles de Sam La Touch USA Syrie ASL Al-Nosra Al-Quaïda Missiles TOW CIA Terrorisme

Le Front AL-Nosra "sur le terrain fait du bon boulot". Déclaration du M.A.E français, Laurent Fabius, le 14 décembre 2012. (Attiser la guerre civile, la politique de la France ? (ASI) )

Les missiles antichars TOW fournis par les Etats-Unis ont fini dans les mains des milices de Jabhat Al Nusra, branche syrienne d'Al-Qaïda. Les États-Unis ont fourni ces missiles aux factions rebelles syriennes d'Harakat Hazm contrôlées par la CIA, en mai. Une vidéo postée par Al Nusra montre l'utilisation de ces armes pour attaquer les bases militaires syriennes, de Wadi Deif et Hamidiyeh dans la province d'Idlib.

Une histoire qui aurait du faire les gros titres de tous les médias US en ce qui concerne l'armement d'Al-Quaïda par Obama mais qui est largement passée inaperçue. La seule trace de cette information dans les médias grand public peut être trouvée dans International Business times et dans le Washington Post. Toutefois, les deux articles tentent de jeter le doute sur les affirmations selon lesquelles Al Nusra a obtenu les missiles TOW, choisissant de citer le porte-parole du Conseil de l'opposition syrienne Oubai Shahbandar qui a minimisé l'incident, le qualifiant d '"Al Nusra psyop". Le New York Times n'a pas traité l'histoire en première page et a enterré l'information dans un article intitulé "2 Military bases in Syria Fall to Rebels” ("deux bases militaires syriennes tombent aux mains des rebelles"). Cependant, selon le New York Times ces missilesjoué TOW auraient un rôle central dans la prise de contrôle des bases par Jabhat AL Nusra.

Contrairement à Shahbandar de et l'insinuation par les grands médias de masse qu'il s'agit d'une "opération d'intoxication psychologique" d'Al Nusra. On sait que le groupe Hazm Harakat armé et entraîné par les Etats-Unis avait signé un accord de cessez-le feu avec Jabhat AL Nusra en novembre dans la même région de la province d'Idlib. A cette époque, Al Nusra avait réclamé d'avoir à sa disposition les missiles TOW et les missiles Grad. Ils sont maintenant entre leurs mains.

On peut se demander si Al Nusra a vraiment «saisi» de force ces missiles comme le suggère le New York Times, ou s'il les a simplement reçus des mains du groupe de rebelles, Harakat al Hazm. Plutôt que de combattre Al Nusra, Harakat Hazm n'a eu aucun problème à s'unir avec eux. Actuellement Harakat al Hazm est uni avec Jabhat al Nusra, dans les alentours d'Alep, et combattent conjointement l'armée syrienne. Le milicien employant le missile TOW dans la vidéo, montre clairement sa compétence dans son utilisation, indiquant qu'il a directement ou indirectement bénéficié d'une formation étatsunienne.

En dépit de cette révélation, il existe des preuves pour suggérer que les États-Unis arment encore l'ASL avec des missiles TOW. Des vidéos continuent d'affluer montrant les milices d'Harakat al Hazm employant des missiles TOW. Le gouvernement étatsunien n'a pas fait de déclaration pour dire s'il avait arrêté ou s'il poursuivait ses fournitures de missiles TOW aux rebelles.

Source : NEO US Armed Rebels Gave TOW missiles to Al Qaeda

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/12/syrie-les-rebelles-armes-par-les-etats-unis-fournissent-des-missiles-antichars-tow-a-al-quaida.html

commentaires

Haut de page