Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Attentat contre Charlie Hebdo. "Envoyé spécial" diffuse la thèse complotiste

par Sam La Touch 29 Janvier 2015, 21:35 Articles de Sam La Touch France Charlie Hebdo Théorie du complot Kalachnikov Terroristes

Ajouté le 29.01.14

Ce 29 janvier, l'émission Envoyé spécial, a diffusé un reportage intitulé "Attentats : l'école en première ligne" sur France 2.
Guylène Chenu introduit le sujet à sa manière : "Bonsoir ! Minutes de silence perturbées, théorie du complot dans un certain nombre d'établissements scolaires, les professeurs sont en première ligne. Dialogue ou sanctions. Comment l'école de la République gère-t-elle l'après attentat ?".


Ce documentaire fait le point sur la façon dont un certain nombre d'adolescents s'informe "loin des médias traditionnels, loin de la parole des adultes et de leurs parents, jusqu'à remettre en cause la responsabilité des attentats commis il y a trois semaines". Il y est question du dilemne et du désarroi dans lequel se retrouve les professeurs face aux questionnements de bon nombre d'élèves sur les attentats et notamment face aux théories du complot qui se diffusent sur les réseaux sociaux.
Dans ce reportage, une large place est laissée aux réactions des enseignants pour aider les jeunes à dire ce qu'ils ressentent face aux évènements tragiques et pour éviter les dérapages. Ainsi qu'une large part aux débats des adolescents sur la liberté d'expression et sur l'impact des caricatures de Charlie Hebdo.

Mais une part non négligeable est laissée au traitement de la théorie du complot abordée par certains élèves à partir des images qu'ils ont visionné sur internet (voir ci-dessous). Le documentaire diffuse les images floutées des terroristes qui ont tiré à bout portant avec une Kalachnikov sur un policier à terre. Et la parole de certains élèves est diffusée : comment expliquer que le corps du policier ne bouge pas lors du tir à bout portant, comment se fait-il qu'il n'y ait pas de traces de sang ?


"Y a pas de sang, y a pas de recul le corps il bouge pas donc moi j'y crois pas" dit un jeune adolescent.

Plutôt que de contrecarrer ces interrogations en faisant venir des experts (médico-légaux, en balistique, rapport d'autopsie...) pour analyser cette séquence vidéo et expliquer ce qui a pu se passer, les auteurs du reportage ont préféré garder le silence laissant ouvert les questionnements posés de manière lancinante par les élèves et qui reviennent en boucle dans le reportage. Seul le père de famille non spécialiste sur le sujet intervient en répondant à son fils :

"C'est filmé comme ça mais c'est pas une caméra, c'est un téléphone portable qui a filmé je pense, tu vois. Sur un téléphone portable, l'image est pas super nette et sur une image qui n'est pas très nette tu peux faire dire ce que tu veux".


De telle sorte qu'Envoyé spécial en ouvrant la polémique dans la rubrique "théorie du complot" la diffuse largement en refusant de la critiquer radicalement sur le fond des questions posées par ces jeunes. Le risque est de la renforcer encore plus, plutôt que d'en démontrer la vacuité...En voulant lutter contre la théorie du complot, l'émission Envoyé Spécial la diffuse à plus grande échelle.

Version non floutée des images diffusées dans le documentaire "Attentats : l'école en première ligne" dans Envoyé Spécial

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page