Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tchad/France: le ministre de la Défense français, Le Drian, et le dictateur Déby convolent en justes noces (LDC)

par LDC 9 Janvier 2015, 15:34 France Tchad Françafrique Dictature Idriss Déby Le Drian

Tchad/France: le ministre de la Défense français, Le Drian, et le dictateur Déby convolent en justes noces  (LDC)
Tchad/France: le Drian et Deby convolent en justes noces 

Lettre du Continent

Le président tchadien, dont le pays accueille le dispositif Barkhane, reste plus que jamais la pièce maîtresse dans la lutte contre les groupes armés terroristes au Sahel. Le ministre français de la défense, Jean Yves-Le Drian est même devenu son intime.

Après le voyage de François Hollande en octobre, la visite de Jean- Yves le Drian, le 31 décembre, à une fois illustré le poids de ce pays dans le dispositif de luttes contre les groupes armés terroristes au Sahel. Officiellement le ministre de la défense est venu réveillonner à Ndjaména avec les forces françaises stationnées au camp Kossei qui abrite le poste de commandement Barkhane. Toutefois, cela ne l’a empêché de se rendre à Amdjarass, village natal du Président tchadien, situé au nord-est du pays à l’occasion de la fête des armées tchadiennes.

Ce crochet a été marqué par une prouesse aéronautique : le Falcon du ministre français s’est posé non loin du village sur un terrain de fortune, sans tour de contrôle ni équipe de secours prête à intervenir en cas de problème. Une première dans l’histoire dans l’histoire des relations bilatérales ! Un transall avait néanmoins été positionné sur le même site pour faire office d’appareil de secours.

Au cours de leur entretien, les deux hommes ont de nouveau évoqué une intervention en Libye afin de stabiliser ce pays, projet déjà martelé par le Président tchadien lors du Forum de Dakar, mi-décembre. Conséquence de la complicité que partagent Jean-Yves-Le Drian et Idriss Deby, l’Ambassadrice de France, à Ndjaména,Eveline Decorps, est condamnée à faire tapisserie.

Le Tchad s’avère d’autant plus stratégique que ce pays organisera en février Flinlock 2015, principal rendez-vous des forces spéciales américaines et africaines. Ce nouvel exercice devrait toutefois se faire sans la présence du Commandement des Opérations Spéciales (COS) français qui a portant habitué d’y prendre part en raison de sa mobilisation sur de nombreux théâtres. Outre un engagement dans l’opération Sabre et un détachement en Centrafrique mais aussi à Djibouti, le COS dispose depuis août d’un autre détachement en Irak.

Source : la lettre du continent N°697

commentaires

Haut de page