Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De la construction du racialisme et des excuses de TéléLoisirs

par Sam La Touch 27 Janvier 2015, 23:05 Articles de Sam La Touch Racialisme Télé Loisirs QI Lynn

De la construction du racialisme et des excuses de TéléLoisirs
De la construction du racialisme et des excuses de TéléLoisirs

L’hebdomadaire français Télé Loisirs a provoqué une vague d’indignation en publiant, le 24 janvier dernier, une infographie sur le QI de 24 pays, classant l’Algérie et le Maroc en bas du podium. Une étude de Lynn publiée sans précaution et sans explication qui laisse entendre que les pays tels que le Maroc et l'Algérie ont les QI les plus faibles parmi les populations soit-disant testées.

Cette étude de QI stigmatisant les Africains (Afrique du Nord) publiée par TéléLoisirs a obligé le magazine TV à retirer l'article et à s'excuser (voir plus bas). Il s'agissait en effet d'une pierre de plus à l'édifice racialiste érigé par un certain nombre de médias sans consciences dans un climat pour le moins tendu. Cette étude publiée par Télé Loisir était censée accompagner dans l'hebdomadaire l'émission de TF1 pour encourager les téléspectateurs à calculer leur QI après une soixantaine de questions.
Si l'on s'en tient à l'émission farfelue de TF1, le test de QI proposé sur cette chaîne n'a aucune valeur scientifique se basant sur 65 questions seulement alors qu'un test de QI - si l'on veut bien faire abstraction du caractère réducteur, incomplet et discutable de la notion de QI - nécessite d'être associé à un entretien psychologique et est largement plus étoffé en termes d'items. Donc il s'agit plus d'un test folklorique pour amuser la galerie plutôt que d'un test a valeur scientifique et qui n'avait pas la prétention d'afficher des comparaisons avec un quelconque pays ou entre individus par catégorie socio-professionnelle.

Le souci avec le diagramme publié par TéléLoisirs c'est qu'il fait une comparaison tendancieuse du QI entre des pays avec des études hétérogènes et très critiquables sur le plan méthodologique et scientifique. D'autant plus que Lynn est un psychologue qui soutient un postulat idéologique de base selon lequel " l'intelligence des populations serait le moteur du développement". Pour valider son postulat il s'appuie sur les différences entre les résultats (fort contestables méthodologiquement) de QI moyen dans la population obtenue par pays.

Lynn, "cet universitaire est une personnalité plus que controversée (...) régulièrement accusé de racisme. Depuis plusieurs années, Richard Lynn a en effet axé ses recherches sur l'étude des différents niveaux d'intelligence en fonction des races", écrivait en 2006 Le Nouvel Obs.

"Il en était notamment arrivé à la conclusion, dans un livre publié en 1991, que les Africains auraient un QI inférieur de 30 points à la moyenne européenne. Le professeur explique cette "infériorité" par le fait qu'en raison d'un climat plus rude, les personnes des pays du Nord auraient développé un cerveau plus développé."

Ces résultats faisaient apparaître que plus le pays est riche et développé industriellement plus le QI de la population est élevé. Les compères Lynn et Vanhane interprètent faussement ces données en voulant faire passer leur idéologie au détriment du réel, alors que les résultats comparatifs de ces "études" de QI par pays ne le permettent pas.
Les pays en état de guerre, de pauvreté endémique, de non scolarité obligatoire et d'indigence sont plus susceptibles d'avoir un résultat moindre à ces tests au sein de leur population. Ainsi il a été montré, avec ces mêmes études controversées, que le QI est corrélé positivement avec le niveau d'éducation, de scolarité et avec la qualité de vie mais négativement avec la proportion de population issue des milieux ruraux, ainsi qu'avec le poids des nouveau-nés ou le taux de morbidité infantile tandis que le rôle de l'alimentation semble jouer un rôle sur le QI. Publier ces résultats controversés lorsque l'on sait que les auteurs qui ont fait ces comparaisons et interprétés ces résultats n'ont pas tenu compte de facteurs de biais majeurs tels que ceux cités plus haut relèvent d'une grande malhonnêteté intellectuelle. Dans ces cas là, il vaut mieux ne rien publier.

Des résultats fantaisistes qui ont de sérieux relents d'idéologies coloniales et raciales à la Gobineau où le virtuel a pris le pas sur le réel.

De la construction du racialisme et des excuses de TéléLoisirs

commentaires

Haut de page