Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'Iran renonce au dollar dans le cadre de son commerce extérieur

par Sam La Touch 24 Janvier 2015, 17:44 Articles de Sam La Touch Iran Dollar Economie USA Transactions commerciales

L'Iran renonce au dollar dans le cadre de son commerce extérieur

L'Iran s'apprête à arrêter d'effectuer ses transactions commerciales en dollar dans le cadre de ces échanges commerciaux.

"Dans les échanges commerciaux avec les pays étrangers, l'Iran utilisera d'autres devises, y compris yuan chinois, l'euro, la livre turque, rouble russe et le won sud-coréen," a déclaré Gholamali Kamyab, à l'agence d'informations Tasnim.

Il a ajouté que l'Iran envisage la possibilité de signer des accords monétaires bilatéraux avec plusieurs pays sur l'utilisation d'autres monnaies.

Source : RT Iran moves away from US dollar in foreign trade

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/01/l-iran-renonce-au-dollar-dans-le-cadre-de-son-commerce-exterieur.html

commentaires

Franck 24/01/2015 21:30

Eh bah ils ont intérêt à être vraiment prêt militairement, économiquement car l'oncle Sam ne va rien leurs épargner.
Sadam Husen avait essayé et il en payé le prix.
Khadaffi voulait pareil avec une monnaie africaine basée sur l'or. Ce qui fait que le monde entier s'en serrait servi et que le dollar aurait été détrôner: il en a aussi payé le prix.
Mais fallait s'y attendre aussi, avec les américains qui étranglent l'économie iraniens, avec les sanctions...jusque dans les transactions bancaires, les iraniens n'ont pas d'autres choix.

Sam La Touch 24/01/2015 22:38

Encore une très bonne analyse. Mais l'action de l'Iran est à remettre dans le contexte où certains BRICS font de même notamment la Chine et la Russie
http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2014/08/la-russie-cherche-sa-securite-dans-l-or-loin-du-dollar-et-de-l-euro-russia-today.html

Mais effectivement, il risque d'y avoir quelques soubresauts, les USA étant prêts à tout pour garder leur leadership économique.

Haut de page