Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Chine renforce sa présence en Afrique (Ruvr)

par Ruvr 13 Janvier 2015, 06:15 Afrique Chine Chinafrique Renforcement

La Chine renforce sa présence en Afrique (Ruvr)
La Chine renforce sa présence en Afrique

Ruvr
Lu sur Cameroon Voice

Au Soudan, il a confirmé la volonté de la Chine d'intensifier les efforts en vue de régler les conflits sur le continent. Wang Yi séjournera en Afrique jusqu'au 17 janvier et se rendra également au Cameroun, en Guinée équatoriale et au Congo.

La Chine n'a pas l'intention de suivre le vieil exemple des colonisateurs occidentaux ou de sacrifier les intérêts de l'Afrique. Wang Yi a ainsi paré à la critique, au Kenya, au sujet de l'exploitation par la Chine des ressources du continent et d'une politique unilatérale. Le ministre a notamment proposé de renforcer la coopération dans l'infrastructure et l'agriculture, de délocaliser des productions technologiques depuis la Chine vers le Kenya, ainsi que d'aider à utiliser des sources d'énergie renouvelables et de protéger l'écologie. Il a souligné que ces initiatives prenaient en considération aussi bien les besoins de développement du Kenya, que les possibilités de la Chine.

L'expert de l'Institut de l'Afrique Tatiana Deych signale que les milieux politiques et d'affaire en Afrique font confiance à la Chine bien qu'il y ait des problèmes :

« Chaque fois qu'un dirigeant chinois, Xi Jinping ou le ministre des Affaires étrangères, se rend en Afrique, la visite est accompagnée d'octroi de crédits ou d'emprunts, ou de promesses de réaliser des projets. Aussi l'élite salue-t-elle la politique de la Chine. Cependant la population de ces pays n'est pas toujours positive à cet égard, car la Chine fait toujours venir ses ouvriers et ingénieurs et le nombre de Chinois augmente. Des affrontements éclatent entre la population et les représentants des sociétés chinoises. Mais en général, la Chine accorde une assistance réelle ».

Tatiana Deych trouve que la présente mission de Wang Yi en Afrique de l'Est et centrale est particulière :

« La Chine accorde une grande attention à l'infrastructure africaine, ce dont l'Occident ne s'est pas occupé activement. Ces derniers temps la Chine investit des ressources considérables dans son développement. Il va de soi que dans certains pays cela est dicté par l'intérêt dans les ressources. Mais la Chine tente de prouver qu'elle n'est pas préoccupée uniquement par les ressources ce qui lui est souvent reproché. La Chine est très intéressée par la région d'Afrique de l'Est et centrale. Ces dernières années les relations se sont intensifiées notablement avec le Kenya. Avant l'accent a été mis sur la Tanzanie. Ce pays tenait le haut du pavé en ce qui concerne l'aide chinoise à l'Afrique de l'Est. Mais, en l'occurrence, la Chine voudrait propager son influence sur plusieurs pays d'Afrique de l'Est et centrale ».

Au Cameroun, en Guinée équatoriale et au Congo le thème principal des négociations sera évidemment l'assistance de la Chine à la mise en valeur des ressources et au développement de l'infrastructure, notamment à la modernisation des ports maritimes et des routes qui y conduisent.

La visite devrait également renforcer l'influence politique en Afrique. Au Soudan Wang Yi a déclaré que les amis africains attendaient un rôle plus actif de la Chine sur le continent. Pékin est prêt à apporter sa contribution au maintien de la paix et de la sécurité africaines. Le ministre a souligné que la médiation de la Chine dans le conflit entre le Soudan et le Soudan du Sud tenait plutôt à la volonté d'établir la paix qu'à la défense de ses propres intérêts liés aux importations de pétrole.

commentaires

Haut de page