Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Coalition Non aux APE élève la voix contre « la signature en catimini des APE » (Bilaterals.org)

par Bilaterals.org 24 Janvier 2015, 06:57 Afrique UE APE Pillage Economie Résistance Sénégal

La Coalition Non aux APE élève la voix contre « la signature en catimini des APE »  (Bilaterals.org)
La Coalition Non aux APE élève la voix contre « la signature en catimini des APE »

Bilaterals.org

La Coalition Non aux APE élève la voix contre « la signature en catimini des APE »

La Coalition nationale Non aux APE (accord de partenariat économique) basée au Sénégal, a élevé mercredi à Dakar une vive protestation contre le président Macky Sall suite à l’interdiction par le préfet de Dakar de la marche qu’elle avait prévu de tenir ce mercredi pour fustiger « la signature en catimini des APE le 16 décembre 2014 à Abuja ».

Guy Marius Sagna, coordonnateur de cette coalition, a confié à APA que les motifs invoqués par l’autorité préfectorale sont relatifs au risque de perturbation de la circulation routière sur un axe stratégique (allant de la Poste Médine au Cap Manuel) et l’application d’un arrêté de 2011 interdisant des manifestations dans cet espace situé en plein centre ville.

« Depuis le 12 janvier 2015, l’information selon laquelle l’Etat du Sénégal a signé le 15 décembre 2014 à Abuja, en cachette, les APE circule. Depuis lors, il n’y a pas eu de démenti », relève-t-on dans la note de protestation de la Coalition.

Pour les membres de cette entité, aucun mandat n’a été donné au Président Sall pour signer les APE qui « vont assassiner les paysans, les éleveurs, les pêcheurs ». D’après toujours cette coalition, en signant les APE, le président Sall décrète les licenciements programmés de pères et mères de famille et la fermeture inéluctable d’unités industrielles.

« Vous avez fait le choix de la soumission à l’Union européenne et le chois d’aller à l’encontre de la volonté du peuple sénégalais », note la coalition dans son adresse au président Sall.

En dépit de l’interdiction de leur marche, les membres de la coalition non aux APE entendent dérouler leur plan d’actions avec notamment une sensibilisation des populations et des chefs religieux ainsi que des sit-in.

La Coalition Non aux APE élève la voix contre « la signature en catimini des APE »

posted 23-January-2015

APA | 21/01/2015

La Coalition Non aux APE élève la voix contre « la signature en catimini des APE »

La Coalition nationale Non aux APE (accord de partenariat économique) basée au Sénégal, a élevé mercredi à Dakar une vive protestation contre le président Macky Sall suite à l’interdiction par le préfet de Dakar de la marche qu’elle avait prévu de tenir ce mercredi pour fustiger « la signature en catimini des APE le 16 décembre 2014 à Abuja ».

Guy Marius Sagna, coordonnateur de cette coalition, a confié à APA que les motifs invoqués par l’autorité préfectorale sont relatifs au risque de perturbation de la circulation routière sur un axe stratégique (allant de la Poste Médine au Cap Manuel) et l’application d’un arrêté de 2011 interdisant des manifestations dans cet espace situé en plein centre ville.

« Depuis le 12 janvier 2015, l’information selon laquelle l’Etat du Sénégal a signé le 15 décembre 2014 à Abuja, en cachette, les APE circule. Depuis lors, il n’y a pas eu de démenti », relève-t-on dans la note de protestation de la Coalition.

Pour les membres de cette entité, aucun mandat n’a été donné au Président Sall pour signer les APE qui « vont assassiner les paysans, les éleveurs, les pêcheurs ». D’après toujours cette coalition, en signant les APE, le président Sall décrète les licenciements programmés de pères et mères de famille et la fermeture inéluctable d’unités industrielles.

« Vous avez fait le choix de la soumission à l’Union européenne et le chois d’aller à l’encontre de la volonté du peuple sénégalais », note la coalition dans son adresse au président Sall.

En dépit de l’interdiction de leur marche, les membres de la coalition non aux APE entendent dérouler leur plan d’actions avec notamment une sensibilisation des populations et des chefs religieux ainsi que des sit-in.

commentaires

Haut de page