Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand l’attentat de Charlie hebdo pourrait déteindre sur Areva au Niger (Le blog finance)

par Elisabet Studer 21 Janvier 2015, 22:26 France Areva Françafrique Niger Uranium Matières premières Charlie Hebdo Attentat Boko Haram

Quand l’attentat de Charlie hebdo pourrait déteindre sur Areva au Niger (Le blog finance)

Simple coïncidence ? Permettez moi d’en douter ... alors que le géant du nucléaire français Areva éprouve quelques « difficultés » au Niger dirons-nous poliment, sous fond de négociations de la manne générée par l’exploitation de l’uranium, une dizaine de morts est à déplorer dans le pays, suite à des émeutes anti-France.

On voudrait profiter de l’ "occasion" de l’attentat ayant frappé Charlie Hebdo pour chasser de bien gênants concurrents qu’on ne s’y prendrait pas autrement ...

En tout état de cause, plusieurs dizaines de fondamentalistes ont saisi la perche tendue par l’attentat de Charlie Hebdo pour s’en prendre à la minorité chrétienne du Niger et aux occidentaux, faisant plusieurs victimes et d’important dégâts. Les autorités musulmanes appellent quant à elles au calme. Prouvant ainsi, s’il en était besoin, qu’elles sont bien loin de tout ce vacarme, voire de ce qui pourrait bien être une manipulation.

Cerise sur le gâteau , oserais-je dans un cynisme le plus total, Zinder, la deuxième ville du Niger d’où sont parties les violences se situe à la frontière du Nord Nigéria, une région frappée de manière sanglante par Boko Haram ces derniers jours. Alors même que, ministres de la défense et diplomates s’alarmaient le 15 décembre dernier, lors du Forum Paix et Sécurité à Dakar, d’un fort risque de recrudescence des violences et du terrorisme dans ce pays riche en pétrole, à quelques semaines d’élections stratégiques.

En tout état de cause, plusieurs dizaines d’hommes, certains arborant l’étendard de Boko Haram, sèment la terreur dans la ville depuis le début du weekend, faisant 5 morts et 45 blessés.

Armés de barres de fer, ils ont détruit le centre culturel français, s’en prenant aux églises et aux chrétiens.
Environ 300 d’entre eux ont du être placés sous protection militaire à Zinder. Environ 70 autres se sont retranchés dans une église évangélique, protégés par des gendarmes et des policiers.

Les violences se sont poursuivies à Niamey, la capitale, où environ 300 jeunes hommes armés s’en sont à nouveau pris à des églises, faisant au moins 5 nouvelles victimes. Des drapeaux français ont également été brûlés. A Niamey, de nombreux bars, hôtels, débits de boisson ou commerces appartenant à des non-musulmans ont également été détruits. Les expatriés français ont été appelés par l’ambassade de France à ne pas sortir de chez eux.

Quand l’attentat de Charlie hebdo pourrait déteindre sur Areva au Niger (Le blog finance)

Vous avez dit manipulation ? Alors qu’on est en droit de s’interroger à qui profite le crime, une vingtaine d’oulémas (des théologiens) sont intervenus à la télévision du Niger ce weekend, exhortant cette jeunesse, « si elle agit au nom de l’Islam, d’arrêter ces violences qui nous détruisent ».

Si l’Islamisme radical semble être une méthode toute trouvée pour motiver les foules et les mercenaires à moindre coût, l’orientation des cours des matières premières à la baisse pourrait être la nouvelle arme du 21 ème siècle, avais-je suggéré le 25 décembre dernier dans un article relatant mon échange avec le Général de Division Dominique Rakotozafy, Ministre de la Défense Nationale de Madagascar, lors du Forum Paix et Sécurité en Afrique qui s’est tenu à Dakar le 15-16 décembre dernier.

J’indiquais alors que si la dégringolade du cours du pétrole plombe littéralement des économies dépendantes de la manne pétrolière, telles notamment la Russie et le Vénézuela, la chute du cours de l’uranium pourrait diminuer la rentabilité de vastes projets comme ceux d’Areva au Niger.

Ajoutant que – comme le disait lui-même Dominique Rakotozafy – « la nature ayant horreur du vide », cette situation était propice à l’implantation d’autres multi-nationales, concurrentes d’Areva. Et rappelant ma réponse à sa remarque fort judicieuse : certains pourraient être enclins à créer eux-même le vide ….

Elisabeth Studer – 18 janvier 2015 – www.leblogfinance.com

commentaires

Haut de page