Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Russie : la banque centrale pour la conversion en roubles des crédits en devises (Blog Finance)

par Elisabeth Studer 27 Janvier 2015, 10:14 Russie Rouble Dollar Crédit de devises

Russie : la banque centrale pour la conversion en roubles des crédits en devises (Blog Finance)
Russie : la banque centrale pour la conversion en roubles des crédits en devises

Par Elisabeth Studer
www.leblogfinance.com

Autre effet de bord de la dégringolade du cours du rouble : la banque centrale de Russie a exhorté vendredi les établissements financiers de convertir en roubles les crédits immobiliers accordés en devises étrangères.

Objectif affiché : tenter de diminuer les charges inhérentes aux remboursements qui s’avèrent de plus en plus dures à supporter à la suite de l’effondrement de la monnaie russe.

Dans une lettre adressée aux banques publiée sur le site de la banque, sa présidente Elvira Nabioullina « recommande » ainsi de « restructurer » ces prêts, « y compris par une conversion en roubles ».

Elle suggère d’utiliser le taux officiel en vigueur au 1er octobre, soit 39,38 roubles pour un dollar, contre 65,40 roubles vendredi, et 49,98 roubles pour un euro contre 75,77 vendredi.

Suite à la chute du rouble – lequel a perdu 41% en 2014 face au dollar, les charges de remboursements d’emprunts traites ont quasi doublé pour les emprunteurs russes ayant contracté des crédits hypothécaires en devises étrangères, lesquels s’avéraient à l’origine plus attractifs grâce au faible niveau des taux d’intérêt proposés par rapport aux crédits établis en roubles , la forte inflation observée en Russie ne plaidant pas en faveur de ces derniers.

Il n’en demeure pas moins qu’une conversion à un taux précédant la chute de la monnaie n’est pas exempte de risques . Elle est en effet synonyme de pertes pour le secteur bancaire, d’ores et déjà fragilisé par la crise monétaire.

Si certes, le nombre de ces crédits ne représente que 3% du montant des crédits selon les autorités, les établissements financiers redoutent bien au delà que des défauts de paiement n’entachent leurs comptes.

Le maintien de la paix sociale pourrait être également une des raisons conduisant à une telle proposition de la part de la banque. Rappelons à cet égard, qu’en décembre dernier, plusieurs dizaines de détenteurs de crédits en devises avaient manifesté devant la banque centrale, alors même que la Russie demeure un pays où de telles expressions de mécontentement sont rares.

Sources : AFP, AWP

A lire également :

. Russie : vers une interdiction de circulation des dollars US ?

commentaires

Haut de page