Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Arrêtez le massacre !, une mamie syrienne dénonce les exactions de l'Etat islamique et les interpelle en les traitant de "démons"! (vidéo)

par Sam La Touch 22 Février 2015, 23:24 Articles de Sam La Touch EI Syrie Dénonciation Grand-mère

Deux miliciens de l'EI semblent être assis dans une voiture lorsque une femme non identifiée, vêtue de vêtements traditionnels arabes, se approche d'eux pour lancer sa malédiction sur le groupe de miliciens.

"Oh, vous diables, retournez vers Dieu," dit-elle, en les interpellant sur le "massacre" des Kurdes locaux et de "tous ceux" qu'ils ont tué. "Tout est interdit. Je jure que rien de ce que vous avez fait était dans le chemin de Dieu."

"Retournez vers Dieu," répète-t-elle. "Le massacre est interdit."

Les hommes dans la voiture semblent être d'abord surpris par l'audace de la femme âgée.


"Grand-mère, que veux-tu dire ? Cela va entre nous ?" demandent-ils en riant de ses remarques.

La mamie cite ensuite plusieurs passages du Coran, les accusant de violer les enseignements des imams sunnites syriens.


"Grand-mère nous n'avons pas de temps libre, va-t-en" déclare l'un des djihadistes.

Mais la grand-mère n'en a pas encore fini :
"Aucun de vous ne gagnera, ni n'importe qui, vous ne pourrez continuer à vous tuer les uns les autres comme des ânes."

"Oh, mamie est une poétesse" plaisantent les miliciens en réponse.

"Votre état [islamique] est maudit," déclare-t-elle citant à nouveau Coran. "Si deux partis de croyants se combattent, faites la paix entre eux. Mais si l'un d'eux se comporte injustement envers l'autre, il faut combattre celui qui agit injustement. Vous ne voulez pas ce massacre, vous ne voulez pas assassiner. "

Les hommes se moquent de la femme âgée, et l'un d'entre eux répond avec un slogan de l'EI, "Nous sommes venus à vous avec le massacre."

"Maintenant, que vous avez de l'argent en provenance des Etats-Unis et des armes des Etats-Unis vous voulez continuer à vous tuer les uns les autres" continue la grand-mère dans sa joute verbale.

"Ce que vous avez dit est correct," répond l'un des combattants.

"Retourner vers Dieu," exhorte-elle.

"Nous y allons maintenant," répondent-ils.

"Dieu observe ce que vous faites", déclare la femme à la fin de la vidéo.

commentaires

Haut de page