Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carnage. Au moins 1500 soldats ukrainiens disparus au combat

par Russia Today 23 Février 2015, 00:49 Articles de Sam La Touch Ukraine Soldats Disparus Combats Prisonniers Debaltsevo

Selon le négociateur des services de sécurité ukrainien, 1500 soldats ukrainiens sont disparus au combat
Article originel : 1,500 Ukrainian soldiers are ‘missing in action’ – Ukraine Security Service negotiator
Russia Today

Traduction SLT
Un soldat ukrainien à Debaltsevo (Reuters / Gleb Garanich)

Un soldat ukrainien à Debaltsevo (Reuters / Gleb Garanich)

Le négociateur ukrainien concernant les échanges de prisonnier a reconnu que 1 500 militaires ukrainiens avaient disparu au combat, et a appelé les parents de soldats, notamment les femmes, à se soumettre à une analyse d'ADN pour aider à identifier les corps.

Le centre d'échange de prisonniers Assist Center, sous les auspices du Service de sécurité ukrainien (SBU) estime le nombre de soldats disparus au combat dans le conflit dans l'est de l'Ukraine à 1500 soldats, a révélé son président à la chaîne de télévision ukrainienne 24 TV chanel.

Yury Tandit a déclaré que chercher les militaires disparus est un "travail difficile" effectué par des patriotes et des anciens combattants, et a recommandé aux proches des soldats disparus au combat de s'adresser aux autorités nationales compétentes, et d'être patients.

"Le plus important est que les parents fassent des analyses d'ADN - qui aideront vraiment. De cette façon, nous pourrons reconnaître des corps et des fragments. Il est essentiel de trouver une personne dans n'importe quelle condition, morte ou vivante ; afin de savoir qui est où", a déclaré Tandit.

L'échange de prisonniers est en train de se dérouler et devrait être terminé au 5 mars, a-t-il dit ajoutant que jusqu'à présent les autorités de Kiev ont libéré 52 prisonniers de guerre en échange de 139 soldats ukrainiens, 103 d'entre eux avaient été capturés pendant l'encerclement de Debaltsevo. Le moral des prisonniers ukrainiens est "mauvais" selon Tandit.

Tandit a reconnu que les rebelles de Donetsk avaient fourni aux prisonniers de guerre ukrainiens blessés une assistance médicale, mais il a déclaré que ceux qui ont été emprisonnés par les "commandants sur le terrain" n'ont pas été correctement traités.

Les forces rebelles ont commenté la question, en disant que les soldats ukrainiens morts éparpillés dans Debaltsevo n'ont pu être recueillis parce que les troupes ukrainiennes et les gardes nationaux ont été entraînés à piéger les cadavres avec des explosifs, de sorte que les corps doivent être retirés brusquement pour éviter les mines. Et personne ne veut être chargé de cela.

Carnage. Au moins 1500 soldats ukrainiens disparus au combat

Le Sunday Times a rapporté le 22 février que les causes de décès d'au moins la moitié des militaires ukrainiens tués dans l'opération «anti-terroriste» étaient dues à leur leadership incompétent, les tirs amis, l'absence de formation des troupes, le manque de discipline et la mauvaise gestion des armes.

"Six sur 10 victimes parmi les volontaires ukrainiens sont liés aux tirs amis et à leur incapacité à manier les armes" selon les déclarations au Sunday Times, d'un Britannique naturalisé d'origine ukrainienne, de 40 ans, qui a démissionné de l'armée britannique pour participer à la formation des forces de défense ukrainiennes contre les rebelles.


AVERTISSEMENT : VIDEO CHOQUANTE

L'expert militaire connu seulement pour son indicatif 'Safran', qui venait de rentrer d'Ukraine a également déclaré que le commandement de l'armée ukrainienne est épouvantable.

Il y a environ 30 bataillons de volontaires dans les forces ukrainiennes, et chacun fait sa propre guerre, ne notifiant pas ses actions à d'autres unités. Il n'y a pas de commandant central, aucune coordination et aucune fréquence radio standard pour communiquer avec l'autre. Au lieu d'utiliser des stations de radio Motorola, les soldats utilisent des téléphones cellulaires ordinaires, apparemment indifférents au fait que leurs communications ne soient pas secrètes.

L'encerclement dans Debaltsevo aurait pu être évité, mais les commandants ukrainiens étaient tout simplement trop lents à évaluer et à réagir face à l'évolution de la situation.

Le 22 février, les rebelles et les troupes ukrainiennes ont commencé à retirer le matériel militaire lourd de la ligne de front conformément à l'accord de cessez-le avec Kiev.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/02/carnage-a-debaltsevo-au-moins-1500-soldats-ukrainiens-disparus-au-combat.html

commentaires

Haut de page