Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Damas dénonce une "agression flagrante" après l'incursion de troupes turques sur le sol syrien

par Russia Today 22 Février 2015, 19:22 Articles de Sam La Touch Syrie Turquie Agression Kurdes Kobani EI Incursion Suleyman Shah

"Agression flagrante" Damas livide après l'incursion turque sur le sol syrien
Article originel : 'Flagrant aggression:’ Damascus livid after Turkey’s incursion onto Syrian soil
Russia Today


Traduction SLT
Damas dénonce une "agression flagrante" après l'incursion de troupes turques sur le sol syrien

Le gouvernement syrien a déclaré que l'incursion turque dans le nord du pays était un acte "d'agression flagrante". Damas a déclaré qu'il tiendrait responsable Ankara après que les troupes turques soient entrées en Syrie pour évacuer des soldats et les reliques d'un tombeau saint.

La Syrie a déclaré que le gouvernement turc avait informé le consulat syrien à Istanbul au sujet de ses plans concernant la tombe de Suleyman Shah dans le nord de la Syrie. Shah était le grand-père du fondateur de l'Empire ottoman.

Cependant, la Turquie n'a pas attendu la permission de Damas et a monté une opération de sauvetage de la tombe, afin également de sauver ses reliques et d'évacuer 40 soldats turcs qui gardaient le sanctuaire.

Damas a ajouté que la manœuvre était en violation d'un accord signé en 1921. La Syrie a également déclaré qu'Ankara serait responsable des conséquences qui pourraient avoir lieu à la suite de l'incursion.

L'opération militaire lancée pour sauver le lieu saint a été coordonnée avec les Kurdes. La seule victime a été un soldat turc.

La force armée turque comprenait 100 véhicules militaires, dont 39 chars, qui ont traversé la frontière syrienne au niveau d'un territoire contrôlé par les combattants kurdes de l'Unité populaire de protection (GPJ) et passé à travers la ville de Kobani, repris par le GPJ à l'Etat islamique en janvier.

Le Premier ministre turc, Ahmet Davutoglu, a tenu une conférence de presse dans la capitale, Ankara, indiquant que 38 soldats avaient été ramenés en toute sécurité en Turquie.

La Syrie accuse la Turquie de soutenir des groupes d'insurgés qui ont pris le contrôle de vastes zones du nord et de l'est de la Syrie, y compris le groupe militant de l'État islamique.

Le gouvernement syrien a déclaré que le fait que l'État islamique n'avait pas attaqué la tombe jusqu'à présent, "confirmait la profondeur des liens entre le gouvernement turc et cette organisation terroriste", selon Reuters.

Le ministre syrien des Affaires étrangères, Faisal Mekdad, a accusé la Turquie de violer la souveraineté syrienne et a averti que son pays a le droit de se défendre.

"Damas se réserve le droit de défendre notre terre et de répondre adéquatement à cette agression au bon moment," a-t-il déclaré à la chaîne de télévision par satellite panarabe Al Mayadeen.

URL de cet article : http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2015/02/damas-denonce-une-agression-flagrante-apres-l-incursion-de-troupes-turques-sur-le-sol-syrien.html

commentaires

Haut de page