Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

États-Unis : près de 4 000 Noirs lynchés dans le Sud entre 1877 et 1950, selon une nouvelle étude (JAI/AFP)

par AFP 13 Février 2015, 00:27 USA Histoire Lynchage Racisme Crimes contre l'humanité Noirs

Près de 4000 Noirs ont été lynchés dans le sud des États-Unis entre 1877 et 1950, ce qui représente plus d’une exécution par semaine pendant 73 ans, selon un rapport publié par l’ONG américaine Equal Justice Initiative. Cette étude met en lumière l’héritage des violences raciales dans ce pays.

Dans son étude publiée mardi 10 février, Equal Justice Initiative rapporte que les discriminations raciales, encore très présentes aux États-Unis, s’expliquent par la sombre histoire de violences raciales du pays. "En Allemagne, ils sont contraints de gérer les conséquences de l’Holocauste" explique le fondateur de l’organisation basée en Alabama, Bryan Stevenson. Cependant, aux États-Unis, aucun effort n’a été réalisé, dit-il, pour reconnaître les massacres perpétrés à l’époque. Cette période de lynchages publics a créé une "présomption de culpabilité et une présomption de dangerosité" envers les Africains-Américains. Selon lui, il s’agit de la même présomption de culpabilité qui pèse aujourd’hui contre les jeunes Noirs qui sont menacés ou abattus par des policiers.

>> Lire aussi : Meurtres de Noirs par la police aux Etats-Unis : Arrêtez le massacre !

Entre 1910 et 1970, ces menaces de lynchage arbitraire ont conduit plus de 6 millions de Noirs à fuir le sud des États-Unis vers les villes du nord et de l’ouest du pays. "Les lynchages ont eu un impact très important sur les relations entre les communautés en Amérique et ont façonné les conditions de vie géographiques, politiques, sociales et économiques des Noirs américains d'une manière qui reste très claire aujourd'hui", selon le rapport.

L'enquête révèle 700 lynchages de plus que les études précédentes

L’enquête sur le "terrorisme racial" a été menée durant plusieurs années dans 12 États situés au sud du pays : Alabama, Arkansas, Floride, Géorgie, Kentucky, Louisiane, Mississippi, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Tennessee, Texas et Virginie. Les résultats révèlent un nombre de 3959 lynchages entre 1877 et 1950, soit 700 de plus que les études précédentes.

À l’époque, des milliers d’Américains blancs, dont des élus locaux, se rassemblaient pour assister au lynchage public des victimes noires, qui étaient torturées, mutilées et démembrées. Des centaines de personnes ont été tuées de cette façon sans être formellement accusées de crimes sérieux. Souvent, elles avaient simplement refusé de descendre d’un trottoir ou avaient accidentellement bousculé une femme blanche.

Durant cette même période, aucun Américain blanc n’a été condamné pour avoir lynché un Noir, selon le rapport. Equal Justice Initiative souhaite maintenant obtenir du financement pour ériger des monuments en mémoire des victimes.

(Avec AFP)

commentaires

Haut de page