Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’ambassadeur ukrainien en Allemagne ne voit pas trop de problèmes à utiliser des combattants néo-nazis... (Les Crises)

par Olivier Berruyer 20 Février 2015, 06:16 Ukraine Allemagne Néonazis Russie

Incroyable document ! Il s’agit ici d’une interview de l’ambassadeur ukrainien en Allemagne !

Parfaite reconstitution de juin 1941, donc… (25 millions de Soviétiques morts pour mémoire)

J’ai fait vérifier la traduction. Voici la retranscription en français depuis l’allemand :

Question du journaliste :

Monsieur l’ambassadeur, nous venons de voir ce que sont les séparatistes. Est-ce que vous, vous savez toujours quels gens, parfois bizarres, combattent à vos côtés ? Il y a manifestement des bataillons d’extrême-droite, avec des runes SS dans leur blason.

Nous voyons ici les gens de « Azov », qui arborent même une croix gammée. Savez-vous toujours qui est avec vous et combat en votre nom ? Et avez-vous à tout moment le contrôle de ces gens ?

Réponse de l’ambassadeur :

En ce qui concerne l’extrême-droite, il faut dire que depuis les dernières élections il n’y a plus un seul parti d’extrême-droite représenté au Parlement. C’est déjà un fait important.

En ce qui concerne les bataillons de volontaires que vous évoquez, je ne peux dire qu’une seule chose : quand la Russie nous a attaqués l’année dernière, nous n’avions presque pas d’armée. C’est pourquoi beaucoup de gens, des volontaires, se sont déclarés prêts à combattre pour leur propre pays, et c’est ce qu’ils font.

Intervention du journaliste :

Mais « Secteur Droit », ou ce bataillon Azov que l’on a vu sur la photo, ce sont des milliers de combattants, ce ne sont pas seulement quelques soldats dispersés !

Réponse de l’ambassadeur :

Ces groupes combattent aux côtés de l’armée, de la garde nationale, d’autres unités, et ils sont coordonnés et contrôlés par Kiev. C’est pourquoi il n’existe à l’évidence aucun danger qu’ils fassent quoi que ce soit de leur propre initiative, sans que cela n’ait été coordonné entre eux et le commandement de l’armée.

Intervention du journaliste :

Donc, ils sont sous votre contrôle à 100 %, et vous seriez prêt à mettre votre main au feu en ce qui concerne leurs actes ?

Réponse de l’ambassadeur :

En ce qui concerne cette photo, je ne peux pas, euh… Cette photo, je l’ai déjà vue, et on ne peut pas prouver dans quelle mesure elle est authentique… Si vraiment avec ces drapeaux…

Mais comme je l’ai déjà dit, je voudrais préciser encore une fois ceci : ces groupes qui existent sont coordonnés par l’armée de Kiev, par l’État-major, et ils font partie intégrante de nos forces de défense.

Sans eux, l’avancée de l’armée russe aurait été bien plus importante. C’est pourquoi elles font partie de ce tableau. Sans ces unités, notre défense aurait été beaucoup plus difficile.

==============================================

Notez la narrative :
1/ ne pas employer le mot « guerre civile »
2/ ne parler que d’agression russe, d’attaque russe
3/ préciser qu’il n’y a aucun député d’extrême droite (humoooooooooooooouuuuur, il y en a des dizaines et des dizaines, dont le leader de Secteur droit par exemple)
et bien entendu, justifier l’injustifiable ! (notez la tête du journaliste à 1’30…)

En conclusion je vous renvoie sur le beau reportage de ELLE sur une de ces néonazies

commentaires

Haut de page