Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Parlement libyen suspend sa participation au dialogue (AFP)

par AFP 23 Février 2015, 23:34 Libye Suspension Dialogue Parlement

e membre du Congrès général national(GNC) Mohammed Mageb (d) et l'envoyé spécial des Nations unies Bernardino Leon (g) le 2 février 2015 à Tripoli | AFP/Archives |

e membre du Congrès général national(GNC) Mohammed Mageb (d) et l'envoyé spécial des Nations unies Bernardino Leon (g) le 2 février 2015 à Tripoli | AFP/Archives |

Le Parlement libyen reconnu par la communauté internationale a décidé lundi de suspendre sa participation au dialogue parrainé par l'ONU pour tenter de trouver une solution au conflit en Libye.

Il a annoncé sa décision sur sa page Facebook, en précisant qu'il en expliquerait ultérieurement les raisons. Mais il a précisé qu'elle intervenait "après les attentats terroristes de vendredi à Al-Qoba (est)" qui ont fait plus de 40 morts et ont été revendiqués par la branche libyenne du groupe Etat islamique (EI).

"La Chambre des représentants a voté en faveur de la suspension de sa participation au dialogue", a annoncé le député Issa al-Aribi sur sa page Facebook, sans plus de précisions.

Un autre député, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, a expliqué cette décision par la crainte de pressions de la part de la communauté internationale pour intégrer des islamistes dans un futur gouvernement d'union.

Un nouveau round de discussions était prévu jeudi au Maroc, à l'invitation de la Mission d'appui des Nations unies en Libye (Manul), entre représentants du Parlement élu et reconnu et ceux de son rival, le Congrès général national (CGN), le Parlement sortant qui a été réactivé par la coalition Fajr Libya.

Livrée aux milices et plongée dans le chaos, la Libye est dirigée par deux Parlements et deux gouvernements rivaux, l'un est proche de la coalition de milices Fajr Libya qui contrôle la capitale Tripoli et l'autre est reconnu par la communauté internationale et siège à Tobrouk (est)...

Lire la suite

commentaires

Haut de page