Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouvelle révélation sur la collaboration entre les services secrets d'Afrique du sud, le MI6 et la CIA

par Sam La Touch 28 Février 2015, 08:35 Articles de Sam La Touch Afrique du sud CIA Mossad MI6 BRICS

Nouvelle révélation sur la collaboration entre les services secrets d'Afrique du sud, le MI6 et la CIA

Dans un article récent, sur le blog de SLT, j'évoquais les liens étroits entre les services sud africains SASS, la CIA et les services occidentaux comme au temps de l'apartheid. Cet article s'intitulait : "Afrique du Sud, cheval de Troie des BRICS au service des USA et des pays atlantistes en Afrique et ailleurs ? ". Ces documents top secret ont fuité et ont été en partie publiés par Al-Jazeera et The Guardian. Ils contiennent des notes ainsi que des conversations détaillées que la SASS a pu entretenir, entre 2006 et 2014, avec ses homologues du Mossad, du MI6 et de la CIA.

Les fichiers secrets que The Guardian s'est procuré révèlent comment l'Afrique du Sud est devenue incontournable pour les activités d'espionnage global en faveur des atlantistes (les Etats-Unis et les Etats occidentaux) qui s'implantent sur le continent africain. Un officier des services secrets a déclaré que "l'Afrique du Sud est l'Eldorado de l'espionnage".

Source : The Guardian Leaked cables show Netanyahu’s Iran bomb claim contradicted by Mossad

L'Afrique du sud a espionné non seulement la Russie au sujet d'un accord satellitaire controversé de 100 millions de dollars mais a également une intense activité de collaboration avec les pays de l'alliance atlantiste en Afrique.

I-Télé, commente aussi ces révélations et revient sur les liens entre les SASS, le MI6 et la CIA à propos de l'espionnage de l'Iran :

"D'autres notes révèlent par ailleurs comment le MI6 britannique et d'autres services de renseignements, dont ceux des Américains, auraient exercé des pressions sur l'Afrique du Sud pour empêcher la vente, en Iran, de matériel susceptible de produire des missiles balistiques à tête nucléaire. Les Etats-Unis auraient également contraint l'Afrique du Sud à espionner les activités iraniennes observées sur son territoire. Tout en refusant de considérer l'Iran comme une menace, les services secrets sud-africains auraient obéi, dressant une liste détaillée des nombreuses couvertures - dont le commerce d'importation de tapis perse - utilisées par des ressortissants iraniens identifiés comme des agents du renseignement."

Il semble que l'Afrique du sud soit bel et bien le cheval de Troie atlantiste au sein des BRICS et on comprend mieux pourquoi Russie et Chine ont refusé que la Banque des BRICS soit implantée en Afrique du sud. L'Afrique du sud, un pays espion au service des pays atlantistes comme au temps du régime d'apartheid ?

Haut de page