Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon The Guardian, Netanyahu a menti à propos de la menace nucléaire iranienne comme l'attestent des documents secrets du Mossad

par Sam La Touch 24 Février 2015, 09:52 Articles de Sam La Touch Iran ONU Israël Netanyahu Mensonges Mossad USA Afrique du sud

Selon The Guardian, Netanyahu a menti à propos de la menace nucléaire iranienne comme l'attestent des documents secrets du Mossad

Selon The Guardian, des fuites de l'agence israélienne de renseignement du Mossad révèlent que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a induit en erreur les Nations Unies sur le programme nucléaire de l'Iran.

En septembre 2012, Netanyahu tenait un discours devant l'Assemblée générale de l'ONU en exhibant un schéma caricatural d'une bombe et avertissait que l'Iran était près, dans moins d'un an, de réaliser ses "plans de construction d'une arme nucléaire", appelant à des mesures pour arrêter le processus et justifiant une intervention militaire d'Israël.


"D'ici le printemps prochain, au plus tard à l'été prochain, aux taux d'enrichissement actuels, ils auront terminé l'enrichissement moyen et pourront atteindre l'étape finale", a déclaré Netanyahu à l'ONU. "A partir de là, il leur faudra seulement quelques mois, peut-être quelques semaines, avant qu'ils obtiennent de l'uranium enrichi pour la première bombe."

Ces déclarations dramatiques de Benyamin Netanyahou, aux dirigeants du monde entier devant l'assemblée générale de l'ONU, ont été contredites par son propre service secret, selon un document top-secret du Mossad qu'a pu se procurer The Guardian.


En effet, en octobre 2012, l'agence israélienne de renseignement du Mossad a envoyé un câble top-secret à l'agence de sécurité de l'Etat d'Afrique du Sud en déclarant que la République islamique "ne possède pas l'activité nécessaire pour produire des armes et ne semble pas être prête à enrichir de l'uranium à des niveaux plus élevés qui seraient nécessaires pour créer une bombe nucléaire", selon un câble secret obtenu par Al Jazeera et partagé avec The Guardian.

Extrait du document secret photographié par The Guardian

Extrait du document secret photographié par The Guardian

Le renseignement étatsunien n'a trouvé aucune preuve que l'Iran visait à utiliser son infrastructure nucléaire pour fabriquer une bombe.

Le rapport met en évidence le fossé entre le ton alarmiste dans la rhétorique prise par les meilleurs politiciens israéliens et les évaluations de l'appareil militaire et du renseignement d'Israël, selon le Guardian.

Ces révélations surviennent dans un contexte de tensions croissantes entre Israel et son allié étatsunien après que Netanyahu ait prévu de se rendre au Congrès étatsunien le 3 mars prochain.

La Maison Blanche craint que le leader israélien par sa rhétorique incendiaire fasse échouer les négociations sensibles entre Téhéran et les six grandes puissances mondiales autour du programme nucléaire iranien. La date limite pour parvenir à un accord a été fixée à la fin mars, avec l'accord final prévu le 30 juin de cette année.

Le président étatsunien, Barack Obama, ne rencontrera pas Netanyahu durant sa visite.

Le document, extrêmement confidentiel et marqué comme top secret, témoigne d'une décennie de renseignements secrets, de 2006 à décembre 2014. Il a été obtenu par Al-Jazeera et The Guardian.

Les documents incluent des détails sur les opérations contre al-Quaïda, l'Etat islamique et d'autre groupes terroristes mais cible également les activistes défendant l'environnement.


Ce document révèle aussi selon The Guardian :

• Que la CIA envisageait d'établir des liens avec le Hamas en dépit des déclarations étatsuniennes.

• Les services secrets de la Corée du Sud surveillaient les leaders de Greenpeace.

• Barack Obama a "menacé" le président palestinien de retirer une offre pour la reconnaissance de la Palestine à l'ONU

• Les services de l'Afrique du sud ont espionné la Russie au sujet d'un accord satellitaire controversé de 100 millions de dollars.

Selon The Guardian, les services secrets d'Afrique du sud ont une activité de collaboration intensive avec ses homologues dans le monde.

Les fichiers secrets révèlent aussi comment l'Afrique du Sud est devenue incontournable pour les activités d'espionnage global en faveur des atlantistes (les Etats-Unis et des Etats occidentaux) qui s'implantent sur le continent. Un officier des services secrets a déclaré que "l'Afrique du Sud est l'Eldorado de l'espionnage".

Source : The Guardian Leaked cables show Netanyahu’s Iran bomb claim contradicted by Mossad

Haut de page