Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ukraine. Les rebelles pro-russes auraient pris la majeure partie de Debaltseve

par Sam La Touch 17 Février 2015, 11:51 Articles de Sam La Touch Ukraine Debaltseve

Ukraine. Les rebelles pro-russes auraient pris la majeure partie de Debaltseve

Les rebelles pro-russes ont déclaré lundi qu'ils ouvriraient un couloir sécuritaire pour les troupes ukrainiennes hors de la ville encerclée de la Debaltseve dans l'est de l'Ukraine, à condition qu'ils se rendent, une offre que l'armée de Kiev a promptement rejeté. Malgré un cessez-le-feu négocié la semaine dernière, Debaltseve a été le site de violents combats entre les rebelles et des milliers de soldats ukrainiens qui sont effectivement pris au piège dans la ville.

Source : Reuters Rebels offer corridor for Ukraine troops out of key town


Les commentateurs militaires ukrainiens disent que le nombre de soldats ukrainiens encerclées pourrait se monter à 7000.

Depuis ce matin, les séparatistes ont réussi à rentrer dans la ville de Debatselve où ils affronteraient les militaires ukrainiens. Les combats continueraient encore malgré la trêve. Les rebelles pro-russes envisagent de reprendre cette poche russophone de Debaltseve.

Cette localité fait partie de leur "territoire intérieur", a déclaré mardi un représentant des rebelles, Denis Pouchiline. "Nous n'avons pas le droit (d'arrêter les combats à Debaltseve). C'est une question morale", a-t-il déclaré à Donetsk. "Nous devons répondre à des tirs, travailler à détruire les positions combattantes ennemies".

"Les combats se sont déplacés à l'intérieur de la ville (...) Les rebelles utilisent des mortiers, des lance-grenades et des armes à feu", a déclaré à Debaltseve le chef adjoint de la police régionale, Olexandre Kiva, dont les propos ont été confirmés par un porte-parole militaire.

Une source séparatiste, citée par l'agence russe Interfax, a affirmé que les rebelles avaient déjà pris la plupart de la ville, qui était pratiquement encerclée depuis plusieurs semaines. Cette localité fait partie de leur "territoire intérieur", a auparavant déclaré un représentant des rebelles, Denis Pouchiline.

Source

commentaires

Haut de page