Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Burkina Faso : l'assassinat de Sankara, «un complot international» (Afrik.com)

par Frédéric Schneider 11 Mars 2015, 19:39 Burkina Faso France Françafrique Thomas Sankara Assassinat USA Libéria "Complot international"

Le "Réseau international Justice pour Thomas Sankara, Justice pour l'Afrique" est une organisation informelle qui rassemble le président Bruno Jaffré, Smockey du Balai Citoyen, la représentante du Front progressiste sankariste en Europe, Germaine Pitroipa, et le réalisateur du premier film sur la mort de Thomas Sankara, Balufu Bakupa Kayinda.

« L'affaire Thomas Sankara n'est pas une affaire burkinabo-burkinabè », a affirmé le chef de ce réseau, selon burkina24.com. A l'occasion du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) 2015, ils ont tenu une conférence de presse pour rappeler l'évolution de l'enquête sur la mort de l'ancien Président Thomas Sankara, à la tête du Burkina Faso entre 1983 et 1987.

Le rôle des Américains

Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) est une vitrine médiatique et politique. Le président de cette organisation, Bruno Jaffré, auteur de plusieurs ouvrages sur Thomas Sankara, a voulu profiter de l'événement pour communiquer sur l'évolution de l'enquête sur le meurtre de l'ancien chef d'Etat.

« Thomas Sankara a été assassiné par la Françafrique, mais pas seulement. (…) Evidemment, il a été assassiné par des hommes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP). Mais nous savons aujourd'hui que des Libériens étaient présents. Nous savons aussi que Charles Taylor qui était leur chef travaillait pour les Américains. Puisque la NSA a reconnu, il y a quelques années, que Charles Taylor était chargé d'infiltrer les révolutionnaires africains », a-t-il indiqué.

Une enquête parlementaire en France ?

Les députés du Front de Gauche et des Verts en France ont déposé à deux reprises des demandes d'enquête parlementaire, en 2011 et en 2013, sans qu'elles n'aient été traitées par l'Assemblée nationale. Bruno Jaffré appelle à l'ouverture d'une enquête sur ce « complot international » par l'assemblée représentative française afin d'auditionner l'entourage des anciens Frésidents François Mitterrand et Jacques Chirac.

Le Conseil national de transition (CNT) burkinabè devrait transmette une requête à l'Assemblée nationale française pour demander l'ouverture d'une enquête parlementaire, a indiqué un représentant du mouvement sankariste, Alexandre Sankara.

L'aboutissement de l'enquête sur l'assassinat de Thomas Sankara déterminerait l'issue positive de celles ouvertes sur les autres grands crimes commis en Afrique, ont conclu Smockey du Balai Citoyen et le cinéaste africain, Balufu Bakupa Kayinda. Il est à l'origine de la création et de l'attribution du Prix Thomas Sankara au FESPACO 2015 et réalisateur d'un film sur la mort du dirigeant.

commentaires

Haut de page