Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'EI recrute-t-il au Nigeria ? (BBC Afrique)

par BBC Afrique 10 Mars 2015, 21:19 EI Syrie Nigeria Boko Haram

Le fils de l'ancien président de la Cour suprême nigériane est suspecté d'avoir rejoint l'organisation Etat islamique.

L'information a été confirmée par l'ambassade turque, qui aurait délivré un visa au jeune homme.

La nouvelle a été accueillie avec stupeur par la famille d'Ibrahim Lawal Uwais.

Selon ses proches, Uwais condamnait avec la plus grande force les violences meurtrières commises par Boko Haram au Nigeria.

Agé d'une quarantaine d'années, il aurait quitté le Nigeria pour le Moyen Orient avec ses deux femmes et ses quatre enfants le mois dernier.

Le département nigérian de la Sécurité d'Etat a dit suivre ce dossier.

C'est un membre de la belle-famille d'Uwais qui, alerté par l'une de ses épouses, a rendu public sa disparition.

On ne sait pas ce qui a déclenché ce potentiel ralliement à L'EI.

Les autorités nigérianes essayent ces derniers temps d'attirer l'attention des parents sur les risques de radicalisation de leurs enfants via les réseaux sociaux.

C'est la deuxième fois qu'un fils de la grande bourgeoisie nigériane est accusé de vouloir combattre au nom d'un groupe islamiste étranger.

En 2008, Umar Farouk Muttalab, dont le géniteur est un grand banquier nigérian, avait tenté de faire sauter un vol Amsterdam-Detroit au nom d'Al-Qaïda.

Son père, choqué par la radicalisation de son fils, avait d'ailleurs alerté l'ambassade américaine d'Abuja, la capitale nigériane, peu de temps avant la tentative d'attentat.

commentaires

Haut de page