Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ONU blâme l'Australie pour son traitement envers les réfugiés

par Press TV 9 Mars 2015, 16:03 Australie Migrants Réfugiés ONU Violation des droits de l'homme Articles de Sam La Touch

L'ONU blâme l'Australie pour son traitement envers les réfugiés


Un rapport des Nations Unies critique l'Australie pour violation de la convention internationale contre la torture dans son traitement des demandeurs d'asile.

Le rapport indépendant réalisé par le rapporteur spécial des Nations unies sur la torture, Juan Mendez, qui devrait être soumis au Conseil des droits de l'homme lundi, indique que Canberra n'a pas réussi à faciliter les conditions de détention adéquates et exige de mettre un terme à la détention des enfants.

Le rapport appelle également le gouvernement australien à mettre fin à l'escalade de la violence dans son centre de détention de l'île de Manus, qui a fait l'objet d'une multiplication de manifestations, y compris de grèves de la faim et de violence par les détenus, dont beaucoup serait confronté à une détention indéfinie.

Le Premier ministre australien Tony Abbott a durement rejeté le rapport de l'ONU, en déclarant : "Les Australiens en ont assez d'être rabroués par l'Organisation des Nations Unies", affirmant en outre que les conditions de détention dans l'île de Manus étaient "raisonnables, en toutes circonstances."

Le ministre de l'Immigration australien a également censuré le rapport de l'ONU en déclarant qu'il était complètement faux.

Néanmoins l'organisation de défense des droits de l'homme, Human Rights Law, basée à Melbourne, a confirmé que l'Australie a violé la convention contre la torture qu'elle a signée il y a quelques années.

"Maintenant, l'Australie s'est retrouvée à violer cette convention par des traitements cruels, inhumains et dégradants", a déclaré le directeur juridique de l'ONG, Daniel Webb.

"C'est essentiellement l'Australie qui est montré du doigt sur la scène internationale comme un pays qui ne parvient pas à se conformer à la convention contre la torture, et je pense que cela devrait être un véritable appel au changement", a ajouté Webb.

L'Australie détient actuellement tous les demandeurs d'asile qui arrivent par bateau et les maintient dans des camps de détention offshore.


En février, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l'homme a appelé l'Australie à revoir sa politique de traitement des réfugiés en raison des mauvaises conditions de traitement de ceux-ci dans les camps de détention.

commentaires

Haut de page