Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le porte-parole du Département d'Etat US, Jeff Rathke, embarrassé par les questions sur les exercices militaires US en Estonie

par Sam La Touch 22 Mars 2015, 06:37 Articles de Sam La Touch USA OTAN Exercice militaire Estonie Russie Ukraine Vietnam

Voici la vidéo d'une conférence de presse montrant le porte parole du département d'État, Jeff Rathke, très embarrassé par une question portant sur les exercices militaires de l'OTAN près de la frontière russe. Une journaliste pose la question à l'officiel US du Département d'Etat : pourquoi lorsque la Russie fait des exercices militaire près de sa frontière on considère que cela est suspecte et cela nuit à la paix et pourquoi lorsque les USA avec l'OTAN font de même dans les pays baltes (notamment en Estonie) on considère que c'est pour défendre la paix et que cela ne créée pas de tension ? L'officiel de la Maison Blanche en guise de réponse s'empêtre les pinceaux. Après avoir répondu qu'il ne comprenait pas la question puis que cela à avoir plus avec la condamnation par Washington des exercices militaires Russes en Crimée en Ukraine et donc que pour la Russie c'est plus grave, il déclare que la Russie est tout à fait habilitée à faire les exercices militaires qu'elle veut à l'intérieur de ses frontières suite à une question d'un autre membre de l'assistance. Cet autre membre de l'assistance poursuit le débat en pointant le fait que les USA ont demandé au Vietnam de cesser de ravitailler les avions russes à partir de leurs bases aéronavales parce que selon Washington cela créait des tensions dans la mer du sud de la Chine. Le porte-parole du département d'Etat reconnaît que ces manoeuvres créent des tensions dans l'Asie du sud-est mais que ceux de l'OTAN sont transparents et répondent aux normes internationales. Et ce membre de l'assistance de montrer les points de vue contradictoire de Washington eu égard à leur exercice militaire dans les pays baltiques.


Ainsi la Russie en utilisant des bases aériennes vietnamiennes pour ravitailler les bombardiers soulève des tensions avec l'Occident, mais il n'y a rien de mal à ce que les États-Unis et l'OTAN fassent des exercices militaires près de la frontière russe, selon le porte-parole du département d'Etat Jeff Rathke.

commentaires

Haut de page