Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Sociétés Militaires Privées américaines constituent un canal de fourniture d’armes à l’armée ukrainienne (Fondsk)

par Fondsk.ru 6 Mars 2015, 09:10 USA Ukraines Armement Société privées militaires

Le 7 février le groupe de hackers ukrainiens CyberBerkut, ayant pour but déclaré la lutte contre le néo-fascisme, le nationalisme et le pouvoir arbitraire en Ukraine, a publié les documents qui avaient été stockées sur un dispositif électronique, d’un des membres d’une société militaire privée, qui ont visité Kiev récemment comme membre de la délégation de l’armée américaine. Green Group est une SMP américaines, fondée en 2007 et basée à Edmond en Oklahoma. La branche européenne du Green Group se trouve à Tbilissi. La société comptait, selon les moments, de 50 à 200 personnes, mais ce n’est qu’une valeur approximative, la majeure partie du personnel étant recrutée pour des missions spécifiques sans figurer au nombre de l’effectif. La société est officiellement enregistrée au Ministère de la Défense et au Département d’État américain.

Les Sociétés Militaires Privées américaines constituent un canal de fourniture d’armes à l’armée ukrainienne (Fondsk)

« CyberBerkut » a publié sur son site deux lettres du directeur général de la société, Greg Holmes, à l’adresse du chef d’état-major et chef des forces armées de l’Ukraine le colonel-général V. Mougenko. Une des lettres, écrite en ukrainien et datée du 15 Février 2015 (rappel: les accords de Minsk ont ​​été signés le 12 Février), mérite d’être citée presque entièrement :

« Comme vous le savez, – écrit l’américain au général ukrainien – les États-Unis sont en consultation avec nos partenaires de l’OTAN au sujet de la fourniture d’armes létales à la partie ukrainienne. Une entente complète sur le sujet n’a pas encore été atteinte. En même temps, comme je l’ai appris de mes amis au Département d’Etat et Pentagone, la pression de la part de mon gouvernement sur les pays européens à cet égard va croître. Selon mes informations, pendant les consultations récentes avec les représentants du Ministère français des affaires étrangères, les représentants du Département d’Etat ont insisté sur la mise à disposition de l’armée ukrainienne d’armes antichars et d’armes lourdes.

Les États-Unis estiment que la fourniture d’armes létales pourrait arrêter l’avance des séparatistes à l’intérieur de l’Ukraine et prévenir leur sortie à la frontière administrative des régions de Donetsk et de Lougansk. En outre, la direction de mon pays espère que l’utilisation d’armes modernes par la partie ukrainienne va inévitablement conduire à une augmentation du nombre de victimes parmi les volontaires russes qui sont dans les rangs des terroristes. L’impossibilité de cacher ces pertes va contribuer à l’augmentation de la tension dans la société russe et l’émergence du mouvement anti-guerre, en mesure d’organiser des manifestations de masse contre le gouvernement en Russie.

Malgré le fait que le Ministère français des affaires étrangères ait toujours soutenu les initiatives de la Maison Blanche, au sein du gouvernement français tous ne sont pas ravis de nos initiatives. Le Président F. Hollande n’est pas prêt pour changer radicalement sa politique vis-à-vis de l’Ukraine … À cet égard, le Département d’Etat a offert une brillante idée! De nouvelles armes seront envoyées « aux volontaires des forces armées de l’Ukraine », c’est à dire aux spécialistes des sociétés militaires privées occidentales, qui sont bien versés dans la technique et les armes. Comme vous le savez, monsieur le colonel-général, la société Green Group est prête à fournir le nombre nécessaire de bénévoles à l’armée ukrainienne à tout moment.

Mon gouvernement estime que la France, dans les cas extrêmes, pourrait au moins aider financièrement à la livraison d’armes. Dans ce cas, l’argent peut être transféré du compte du Ministère français des affaires étrangères sur les comptes du Département d’Etat, pour cacher le but de l’utilisation des fonds« (fin de citation).

Il est connu que le travail préparatoire principal relatif à la fourniture d’armes est menée par la Commission conjointe américano-ukrainienne (Ukraine – U.S. Joint Commission). Il y a aussi un document de l’état-major du Commandement de l’armée américaine en Europe (EUCOM) qui propose de commencer à livrer des armes létales à Kiev le plus vite possible, pour un montant de 75 millions de dollars. La gamme de l’offre doit inclure les missiles antichars guidés Javelin, diverses armes légères et équipements militaires, des moyens de la protection individuels. Curieusement, de manière distincte il est proposé d’allouer 2 millions de dollars pour un certain réseau « Maïdan ». Dans un autre document de l’Eucom il s’agit de la fourniture de munitions, dont des grenades. Encore 45 millions sont assignés au perfectionnement des forces armées de l’Ukraine, en premier lieu des forces d’opérations spéciales. La fourniture des armes est prévue dans le cadre du programme Joint Multinational Training Group – Ukraine.

Le but des experts de Green Group au cours de la visite à Kiev a dû consister à évaluer les demandes de la partie ukrainienne et de faire leur propre évaluation, quoi et combien fournir à l’armée ukrainienne. D’après les documents, l’évaluation des américains fut quelque peu différente de celle de la partie ukrainienne. La liste des américains est beaucoup plus large. Un accent particulier est mis sur les systèmes de communication, au lieu des drones demandés par les ukrainiens. Green Group propose d’accroître l’offre de la robotique, de fournir plus de 9000 différents systèmes optiques, etc.

Selon les documents, les américains ont commencé les négociations sur les fournitures des armes avec les militaires de Kiev au plus tard mi-2014. Les programmes de la Commission conjointe américano-ukrainienne servent la couverture. La prochaine réunion de la Commission est prévue pour Mai ou Juin 2015. La géographie des projets communs dans le cadre de cette commission englobe l’ensemble de l’Ukraine. Mais les américains ne font pas confiance aux généraux ukrainiens pour l’évaluation des besoins des forces armées de l’Ukraine : ce sont les contractuels de SMP qui vont s’en occuper, ils vont également participer aux opérations militaires, conseiller les soldats ukrainiens et les former à utiliser les nouvelles armes.

… Green Group n’est pas la seule SMP intégrée dans l’organisation des fournitures militaires à l’Ukraine par le Pentagone et le Département d’Etat américain. Selon les rapports des médias, aujourd’hui en Ukraine sont présents au moins 3-4 sociétés militaires privées américaines, et l’absence d’une décision politique officiellement déclarée ne présente pas un obstacle pour les organisateurs américains des fournitures d’armes et de matériel militaire à l’Ukraine.

commentaires

Haut de page