Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Selon Counterpunch : contenir Washington est plus urgent que contenir Moscou

par Sputniknews 10 Mars 2015, 13:17 USA Russie Guerre froide Impérialisme Occident

Selon le magazine américain Counterpunch, la crise ukrainienne rappelle que seuls les intérêts et droits de l'Occident sont considérés comme légitimes dans le monde actuel.

Le monde ne devrait pas contenir la Russie, mais plutôt les Etats-Unis, l'Etat hégémonique possédant plus de 1.000 bases militaires à travers le monde et un budget militaire supérieur à celui des autres grands pays industrialisés réunis, a indiqué le week-end dernier le magazine américain Counterpunch.

"Les Etats-Unis sont un Etat hégémonique comptant plus de 1.000 bases militaires à travers le monde, onze groupes navals et un budget militaire dépassant celui des autres grands pays industrialisés réunis. Le monde devrait donc contenir Washington au lieu de contenir la Russie", a indiqué le magazine.

Selon Counterpunch, le seul crime du président russe Vladimir Poutine et de la Russie consiste à avoir "osé faire face à l'empire américain, à l'hypocrisie, aux doubles standards et au manque de respect à l'égard des autres pays, cultures et valeurs".

"Les efforts conjugués de l'Otan et de l'UE, encore plus belliqueuse, afin de s'élargir jusqu'aux frontières russes n'ont rien à voir avec la démocratie, mais constituent la propagation du pouvoir impérial sous couvert de démocratie", ajoute le magazine.

Counterpunch estime que les Etats-Unis et leurs alliés européens sont impliqués dans le coup d'Etat de février 2014 en Ukraine et justifie la réaction de Moscou à ces événements. Le magazine rappelle que le sénateur américain John McCain, la Haute Représentante de l'UE Catherine Ashton et la représentante du Département d'Etat américain Victoria Nuland ont effectué plusieurs visites en Ukraine à la veille du coup d'Etat. "Imaginez ce qui arriverait si des hommes politiques russes se rendaient au Mexique pour appeler un mouvement antiaméricain à renverser le gouvernement légitime et à le remplacer par des dirigeants prorusses. Et si ce mouvement était en outre dirigé par des néonazis et des fascistes, imaginez quelle serait la réaction des Etats-Unis", note le magazine.

D'après Counterpunch, l'escalade du conflit en Ukraine ne profite à personne, et surtout pas à la Russie. La crise ukrainienne rappelle que seuls les intérêts et droits de l'Occident sont considérés comme légitimes dans le monde actuel.


Lire la suite: http://fr.sputniknews.com/international/20150310/1015102472.html#ixzz3Tz6ThcLO

commentaires

Haut de page