Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Asie-Pacifique: le Pentagone hausse le ton face à la Chine (Sputniknews)

par Sputniknews 7 Avril 2015, 17:00 USA Chine Asie Pentagone

Les Etats-Unis sont profondément préoccupés par l'intensification des activités de Pékin en mer de Chine méridionale, a déclaré lundi le secrétaire US à la Défense Ashton Carter.

"Les Etats-Unis, comme plusieurs autres pays, sommes préoccupés par certaines activités menées par la Chine", a fait savoir le chef du Pentagone s'exprimant à l'Université d'Etat de l'Arizona.

"Le budget militaire non-transparent de la Chine, ses actions dans le cyberespace et son comportement dans des zones telles que la mer de Chine méridionale suscitent toute une série de questions sérieuses", a indiqué M.Carter.

Dans ce contexte, les Etats-Unis envisagent de déployer des aéronefs et des navires dernier cri dans la région Asie-Pacifique en vue de contrer l'influence chinoise toujours croissante, a-t-il annoncé.

Pour expliquer les causes de la préoccupation de Washington, le journal The National Interest énumère les armes navales les plus puissantes à disposition de l'armée chinoise, qui renforce ses capacités de frappe sur de longues distances.

Le destroyer anti-aérien 052C/D est équipé de missiles HQ-9 "Drapeau rouge" inspirés du système de défense antiaérienne russe S-300. Le destroyer est en outre doté d'un canon principal de 100 mm et de deux canons automatiques de 30 mm destinés à abattre les missiles et les avions, ainsi que de six torpilles anti-sous-marins. Le navire dispose également d'un héliport.
Six destroyers 052C/D ont déjà été intégrés dans la marine chinoise, et Pékin envisage d'en construire trois autres.

La corvette de classe 056, conçue pour patrouiller le long des côtes et assurer la présence militaire dans les eaux peu profondes de la mer de Chine méridionale, est dotée d'un canon de 76 mm. Elle est également capable de détecter et de détruire les sous-marins. Au moins 23 navires de cette classe ont été construits en Chine, et d'ici 2018 leur nombre doit dépasser 50.

Le chasseur embarqué Shenyang J-15, basé sur la structure du Soukhoï Su-33 russe, est destiné au porte-avions Liaoning construit à partir de l'ex-navire soviétique Varyag. Le J-15 est capable de porter jusqu'à 12 tonnes d'armes à son bord.

commentaires

Haut de page