Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au-delà du renforcement des livraisons d'armes russes, un expert estime que la Grèce pourrait mettre ses bases militaires à la disposition de la Russie

par Sam La Touch 19 Avril 2015, 07:49 Articles de Sam La Touch Grèce Russie S-300 Missiles Bases militaires

Au-delà du renforcement des livraisons d'armes russes, un expert estime que la Grèce pourrait mettre ses bases militaires à la disposition de la Russie

Dans une interview pour RIA Novosti, l'analyste de la défense grec, Ilias Iliopoulos, a noté que dans l'intérêt de renforcer la coopération militaro-technique avec la Russie, la Grèce pourrait permettre au pays l'utilisation de ses bases militaires, et que cette possibilité pourrait bien être discutée lors de la visite en Grèce du ministre de la Défense à Moscou à la fin de cette semaine.


Le ministre de la Défense grec, Panos Kammenos, doit arriver à Moscou pour une visite de deux jours à partir de mercredi. La visite comprendra une rencontre avec le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. Les experts russes estiment que la réunion entre Kammenos avec son homologue russe pourrait inclure la fourniture de pièces de rechange pour les systèmes d'armes russes, y compris le système S-300 de défense aérienne, des missiles antichars Kornet et des aéroglisseurs de classe Zubr. En décembre dernier, le ministère grec de la Défense a signé des contrats avec la Russie sur l'achat de pièces de rechange pour les systèmes de défense aérienne portable Osa-AKM et Top-M1.

En ce qui concerne l'utilisation possible par la Russie des bases militaires grecques, Iliopoulos est optimiste. "Et pourquoi pas ? 25 années se sont écoulées depuis la chute du communisme. Nous devons discuter sérieusement, de manière rationnelle et réaliste de l'éventualité pour la Grèce de donner à la Russie la possibilité d'utiliser des bases terrestres, maritimes et aériennes grecques, sur la mer Égée et dans le îles du Dodécanèse, ainsi que la mer Ionienne et Corfou, les sept îles libérées par l'amiral Ouchakov Fyodor [durant la Seconde Guerre mondiale] ".


L'expert note qu'un tel accord ne romprait pour autant aucun des accords de la Grèce avec l'OTAN, ou d'autres traités internationaux. "Aucune loi internationale n'interdit la coopération des deux pays." En fait, note Iliopoulos, la coopération de défense russo-grecque aiderait au maintien de la stabilité mondiale, y compris la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme islamique en Syrie et ailleurs au Moyen-Orient. "Je ne pense pas que l'Occident aurait un problème avec cela" a déclaré l'expert.

Source : Greece Might Allow Russia to Use Its Military Bases – Greek Defense Analyst

commentaires

Haut de page