Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Décès du principal leader de "l'opposition gabonaise", André Mba Obame, à Yaoundé ; violences à Libreville

par Sam La Touch 13 Avril 2015, 05:17 Articles de Sam La Touch Gabon André Mba Obame Décès Elections 2009 Ali Bono France Françafrique Dictature

Décès du principal leader de "l'opposition gabonaise", André Mba Obame, à Yaoundé ; violences à Libreville

André Mba Obame, "l'opposant" principal du dictateur Ali Bongo est décédé le dimanche 12 avril après plus de 4 ans de maladie. Ancien cadre du régime de feu le dictateur père Omar Bongo Ondimba (installé par la France à la tête du Gabon) avant sa conversion à l'opposition, il avait pris part à l'élection présidentielle de 2009. Selon Patrick Benquet, "Françafrique, la raison d'Etat", et selon l'ancien chef des services secrets français, selon l'ancien Monsieur Afrique de Jacques Chirac et selon l'ex-ambassadeur français du Gabon, Maurice Delaunay, les élections ont été truquées et les chiffres inversés en faveur du candidat soutenu par Paris : le fils Ali Bongo (voir la vidéo).


André Mba Obame était, depuis 2011 pour certains, diminué par une maladie invalidante. Gaboneco, évoque une "sciatique paralysante et hyperalgique, avant qu'il ne soit question pour d'autres, d'un accident vasculaire cérébral (AVC)". Il avait été contraint de s'éloigner de la vie politique gabonaise en 2013 pour des ennuis de santé dont l'origine demeure floue. « J'ai été à plusieurs reprises dans un état de coma avec une paralysie presque totale et des difficultés d'élocution. Ça ressemble à un AVC (accident vasculaire cérébral) mais il n'y pas de traces d'AVC au niveau du cerveau » (AFP). Selon Le Monde, André Obame parlait "d'attaques mystiques répétées".

L'annonce du décès dimanche de l'ancien leader de "l'opposition gabonaise", a suscité la colère de ses partisans à Libreville, qui ont incendié des voitures et des bâtiments dont celui de l'ambassade du Bénin, selon des témoignages concordants recueillis par l'AFP.

Première partie de ce reportage de Benquet porte sur le trucage des élections en 2009 entre Ali Bongo soutenu par la France et André Mba Obame

Voir le reportage en entier : cliquez ici

commentaires

Haut de page