Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Facebook livre des données aux services secrets ukrainiens. Plus de 2000 personnes déjà disparues ! (Novorossia)

par Olivier Renault 15 Avril 2015, 13:40 Ukraine Facebook Disparitions

Facebook livre des données aux services secrets ukrainiens. Plus de 2000 personnes déjà disparues ! (Novorossia)

Le site nachgerichtet.is informe que plus de 2000 personnes ont été mises en prison pour avoir une opinion différente de celle du gouvernement ukrainien. Ces personnes subissent des tortures. Facebook intervient pour aider les autorités ukrainiennes !

Disparitions d’habitants. Plusieurs milliers de personnes ont simplement disparu. Personne ne les a revues. Ces personnes étaient sous surveillance.


Lors d’un déplacement, comme par exemple, dans une autre ville, elles ont simplement disparu et elles ne sont jamais retournées à leur domicile. Le SBU, les services secrets ukrainiens, peut arrêté qui il veut. Il suffit d’un reproche du genre, « arrestation pour avoir « liké » une page internet soutenant la Nouvelle Russie ou le Donbass sur Facebook ou simplement pour avoir en sa possession un journal de la Nouvelle Russie. « Une personne qui critique le gouvernement est un terroriste. Un voleur armé et meurtrier n’est qu’un pécheur. Les bataillons qui massacrent et violent sont des héros de la patrie », dit Vladimir Rogo à Rossijskaya Gazeta. Des similitudes entre l’Ukraine d’aujourd’hui et l’Allemagne nazie, entre le SBU et la Gestapo sont de plus en plus claires.

Un seul Like peut vous tuer ! Le tribunal de Charkiw a condamné un retraité à 3 ans de prison pour avoir eu en sa possession un tract intitulé « la Russie de l’Est ». Le retraité a été dénoncé en ligne sur le site du SBU par un voisin. La délation est activement soutenue et récompensée en Ukraine. Il existe même des articles ou des émissions avec les titres évocateurs comme « comment je peux reconnaître un séparatiste ? » ; « quand dois-je contacter la hotline ? ». Simplement pour un seul « Like » sur Facebook on peut se retrouver en prison et disparaître ! Facebook a officiellement déclaré sa volonté d’aider l’administration ukrainienne pour dénoncer les gens !

Sources: Olivier Renault pour Novorossia Vision / Rossiyskaya Gazeta

commentaires

Qui visite mon profil Facebook 12/05/2015 00:10

http://www.glitchplanet.com/savoir-qui-a-visite-mon-profil-facebook/

Haut de page