Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hollande, les Mistral et la charia (Mondafrique)

par Philippe Duval 27 Avril 2015, 13:59 France Hollande Mistral Arabie Saoudite Qatar Russie Remboursement

Hollande, les Mistral et la charia (Mondafrique)
Hollande, les Mistral et la charia
Par Philippe Duval
Mondafrique

Les deux navires Mistral, construits par les chantiers de Saint-Nazaire, ne seront sans doute jamais livrés à la Russie. Pourquoi, propose notre chroniqueur Philippe Duval, ne pas les recycler chez les vrais amis de la France que sont les qataris et les saoudiens?

Selon une information du JDD, la France, qui ne livrera sans doute pas les navires Mistral à Poutine, s'apprête à rembourser 1,1 milliard d'euros à la Russie, soit la quasi-totalité de la commande. Elle devra ensuite trouver un autre client pour ses deux navires, qui sont en risque de "rouillage" selon le ministère de la Défense. L'embargo sur la vente des Mistral avait été décidé à la suite de pressions très insistantes de l'Otan et de son parrain américain pour punir Poutine de son soutien aux séparatistes pro-russes en Ukraine.

Le vilain petit Qatar, un allié sur
Ses Mistral rouillés, François Hollande pourra toujours les fourguer à une monarchie du Golfe, l'Arabie Saoudite, le petit Qatar ou les minuscules émirats qui en 2014, ont fait, grâce à leurs commandes, exploser les ventes françaises de matériel militaire, 8,06 milliards d’euros, soit une progression de 17,3% par rapport à 2013. Grâce à elles, notre pays se classe désormais troisième meilleur vendeur au monde derrière les inapprochables Etats-Unis et Russie. Prouvant ainsi que les socialistes français arrivent parfois à casser la baraque, non pas dans la lutte contre le chômage, mais sur un terrain où ils étaient le moins attendus. L'Arabie Saoudite, dont les importations militaires ont progressé de 54% l'an passé, se classe désormais au 1er rang mondial des acheteurs d'armes.
Si on avait l'esprit mal tourné, on pourrait demander à Hollande en quoi la Russie de Poutine est-elle moins démocrate, plus impérialiste que les monarchies du Golfe, qui financent à tour de bras des écoles coraniques en Afrique et ont largement contribué à l'éclosion de Daesh. Des gens mal intentionnés rapportent en effet que ces lumineux monarques gouvernent selon les principes de la charia, que les femmes doivent avoir un "gardien" masculin, que leur témoignage devant un tribunal vaut la moitié de celui d'un homme, que les présumés coupables peuvent être décapités, amputés, lapidés ou flagellés, que la liberté de religion n'est pas reconnue, que les minorités sont discriminés, et que cette Arabie Saoudite n'a toujours pas signé la Déclaration universelle de 1948. Si des accusations aussi affreuses étaient fondées, on peut être certain que François Hollande, grand défenseur des droits de l'homme, arrêterait immédiatement de livrer des armes à de tels barbares.

poutine otan mistral navire mistral

Publié par Philippe Duval

Journaliste indépendant, membre de la rédaction d’un grand quotidien “Le Parisien” pendant vingt ans (culture, politique étrangère). Auteur de nombreux reportages en Afrique de l’Ouest. Et de plusieurs livres dont “Fantômes d’Ivoire” et “Chroniques de Guerre”

commentaires

Haut de page